NOUS TENTONS DE REPRENDRE LE FORUM EN MAIN. SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉS, MANIFESTEZ VOUS. ♥️
recensement ici ; http://h-s-sup.forums-actifs.com/t1228-recensement-de-relance#13877

Partagez|

Un, deux, trois... Toi je t'aime pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mutation
avatar


▌LOCALISATION : C'est pas drôle si je vous le dis ;)

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
22/100  (22/100)


MessageSujet: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Mer 6 Nov - 7:17

Assis sur la balançoire, je regarde le ciel. J'ai toujours été fasciné par le défilement des nuages, qui donne l'illusion que les bâtiments avancent et montrent à quelle point notre planète est une sphère. Galilée devait sûrement faire ça quand il était enfant, d'où sa découverte osée...

C'est alors que la sirène du marchand de glace retentit dans le parc. Air sifflant donnant l'alarme à deux catégories de personnes : aux enfants (ou âmes d'enfants) pour une promesse alléchante, et aux parents ou autres porte-monnaies pour une promesse de... d'allégement. Leur frénésie de consommation me fera toujours sourire.
Bien qu'en soit... étant moi-même un gamin, je ne peut résister à l'appel d'une douce friandise...

Je regarde le contenu de mes poches. J'ai tout juste de quoi payer. Le temps que je pèse le pour et le contre afin de trancher entre la légalité ou le vol, le stock du glacier est pratiquement épuisé. il ne reste plus qu'un cornet de MON parfum préféré rien qu'à moi : vanille-fleur d'oranger. Comment ça c'est un goût de fille ? M'en fiche, gardez vos sarcasmes pour vous, pendant que je me délecte de mon p'tit dessert ! Non mais !

Soudain, je le vis. Un petit effronté aux cheveux blancs, qui était en train d'acheter MON cornet. Quel culot !
Fou de rage et de jalousie, je m'élançais sur lui, prêt à en découdre.

Personne ne vole la glace d'un voleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Je suis trouve dans un coin de l'univers

FC
▌SUPER: clue
▌POWER: l
▌LEVEL:
9/100  (9/100)


MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Mer 6 Nov - 10:35

Je me promenais dans le parc, je devais admettre que le temps était plutôt bon à cette époque de l'année. Je me sentais enfin calme quand tout d'un coup, je voyais une personne qui était en train de foncer vers un garçon avec les cheveux blancs ,mais je restais dans un clame olympique comme le russe dans une vidéo qui casse des bouteilles de vodka dans un magasin. Je traîne cette personne que je connaissais très bien. Il s'appelait Little Devil. Je l'avais mis sur un banc puis-je lui disais toujours avec une voix calme:

Je sais que tu es un criminel, mais ça vaut le coup, tout ça pour une glace? Tu sais que tu es une menace pour notre société?!

A cet instant,j'ai pris deux secondes pour y penser et j'hurlais dans ma tête: "C'est normal vu que c'est un criminel". Je tournais la tête en soupirant, je me disais dans ma tête "ce mec-là ne vas pas du tout changer, un beau jour il sera derrière les barreaux et ce jour-là. Je serai là pour pouvoir lancer un beau gros sourire. Je regardais froidement Little Devil tout en lui disant:

Que fait tu là?

En ma grande qualité de détective, qu'il allait me poser la même question et qu'un gamin de cinq ans aurai pensé comme moi. Je fermais les yeux puis-je secouais ma tête pour manifester ma pitié envers ce type qui n'était qu'un voleur à deux balle. Je me demandais si cette journée serait peut-être super ou bien désespérante. Je penche plutôt pour la deuxième solution mais seulement l'avenir nous le dira.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutation
avatar


▌LOCALISATION : C'est pas drôle si je vous le dis ;)

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
22/100  (22/100)


MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Ven 8 Nov - 7:05

Je n'avais même pas pu atteindre ma proie qu'un parfait inconnu me force à poser mon postérieur sur un banc et commence à me débiter des moralités à la noix. Le stéréotype du fin fond de la c***erie de l'humanité banalisée.

- Ce que je fais ? Hé bien avant qu'un certain individu ne commence à me taper sérieusement sur les nerfs avec ses absurdités de prétendue menace sociale, j'étais en train d'essayer d'acheter une glace. Honnêtement en plus. Alors va te faire voir et laisse-moi me lever !

Booouuuuuh que j'aime faire de grands monologues pour clasher les gens c'est incroyable ! Il faut dire que mon interlocuteur est juste un ado. Qu'un VRAI gamin me fasse la leçon... Pouah ! Je ne vais quand même pas me laisser marcher sur les pieds quoi !
Je le décortique du regard. Une petite mauviette. Dans d'autres circonstances, je l'aurais rossé pour moins que ça, mais... Il fait jour, et je ne violente pas les enfants. Question de principe.

J'attends sa réaction. Qui sait... A ma montre, il est 16h48. Si nous débattons quelques heures, le soleil finira par se coucher... Et je pourrais passer à l'action pour lui faire une petite surprise...
D'autres criminels n'ont pas les mêmes valeurs que moi, et certains me doivent bien un petit service, donc pour ce qui est d'apprendre la vie, la véritable vie, à un petit insolent... Aucun problème !

J'hésite tout de même à perdre mon temps avec ce type. Le silence étant la meilleure forme de mépris, ne devrais-je pas plutôt lui offrir un mutisme pour seule réponse ?

Hmm c'est tentant mais non. Trop long à mettre en place. Et puis ça ne me ressemble pas. Et s'il décidait de parler quand même ? Je devrais subir son discours sur mes activ...

Minute.

Comment sait-il ??! J'ai pas d'étiquettes avec le mot "CRIMINEL" marqué dessus, alors comment est-ce qu'il a pu deviner mon activité professionnel ?

Finalement, je sens que je vais l'interroger. Une fois qu'il aura dégusté. Ou même pendant. Les personnes intrusives, et surtout celles qui ont un train d'avance sur ma personne, c'est plus fort que moi je ne peux pas les supporter.

Raaah qu'il m'énerve qu'il m'énerve qu'il m'énerveeeeuuuuuh !!!


Dernière édition par Neil Johnson le Dim 9 Fév - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Je suis trouve dans un coin de l'univers

FC
▌SUPER: clue
▌POWER: l
▌LEVEL:
9/100  (9/100)


MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Dim 24 Nov - 1:57

"Ce que je fais ? Hé bien avant qu'un certain individu ne commence à me taper sérieusement sur les nerfs avec ses absurdités de prétendue menace sociale, j'étais en train d'essayer d'acheter une glace. Honnêtement en plus. Alors va te faire voir et laisse-moi me lever ! "

C'était la réponse de Little devil. Pour elle était un peu simple, mais ce n'était pas là, la question. Ensuite, cette personne qui se disait criminel semblait se faire un très long monologue dans sa tête ,mais quand j'ai vu sa tête changer d'un coup. J'ai tout de suite compris qu'il avait enfin réalisé que je savais qu'il était en fait un criminel même si je ne l'ai jamais vu avant ce jour. Je me suis mis à le fixer lourdement avec mon regard effrayant. Le soleil commença à se coucher petit à petit et on continua à rester dans le même endroit. Puis, je me suis mis à parler:

Je connais presque tout sur toi. Ta famille de criminel, l'endroit où tu vis. Je connais tout sauf une chose sur toi est c'est ton nom.

Je levai mon doigt vers Little devil puis-je me suis mis à dire que j'allais découvrir son identité ou sinon je ne mérite pas mon titre de l'étudiant d'élite des détectives. Je me disai dans ma tête que c'était un défi à ma hauteur. Puis-je rajoutai à ma phrase ceci:

Peu importe combien de temps ça me prendre pour le trouver ,mais je vais y arriver. Tu peux me croire, je le trouverai pour pouvoir enfin compléter ton dossier que j'ai créé sur toi.

Puis à nouveau un silence s'installa en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutation
avatar


▌LOCALISATION : C'est pas drôle si je vous le dis ;)

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
22/100  (22/100)


MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Ven 13 Déc - 7:01

- Ma famille ? Je n'ai pas de famille microbe... Révise déjà tes soi-disant infos sur moi avant de m'importuner !

Ce petit prétentieux m'agaçait au plus haut point. Il ne faisait que dire des mots, des mots et des mots et n'osait faire un geste. Une vraie larve. Qui se prenait pour un être supérieur en plus, le comble !

Pourquoi me suis-je promis de ne jamais frapper d'enfants ?

J'allais pas vraiment pouvoir résister à la tentation. Masquant un sourire assez machiavélique, je lui tournais le dos et annonçais d'une voix monocorde :

- Je pourrais te donner une chance d'en savoir plus sur moi si tu veux... Suis-moi petit.

Sur ces mots, je m'avançais dans le dédale des rues de la ville, cherchant la noirceur de mes confrères, qui sauraient prendre soin de la petite fouine. Oho, ça allait être un beau spectacle, j'ai hâte d'y être...
"Mais c'est un enfant", susurra une petite voix dans mon esprit. Raaaah oui ce serait une entorse à ma règle, mais...
une enfance brisée, c'est si traumatisant. Ça ruine une vie entière. Et tu le sais mon petit Neil. Tu le sais mieux que quiconque. C'est vraiment ce que tu veux infliger à ce gamin ? Se faire tabasser, voire tuer par des enflures qui n'ont pas le même code que toi ? Tu veux faire ton lâche, reporter la faute sur les autres ? Pauvre type va. Tu vaux pas mieux que ton père. T'es vraiment que du vent, tu veux te donner une carrure mais...
STOOOOOOOPPPPP !!!!!
Ok ok je vais juste lui faire comprendre qu'il y a des choses dont mieux vaut ne pas se mêler. Na.


Dernière édition par Neil Johnson le Dim 9 Fév - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Je suis trouve dans un coin de l'univers

FC
▌SUPER: clue
▌POWER: l
▌LEVEL:
9/100  (9/100)


MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Sam 1 Fév - 8:48

La nuit continua son court normale, mais pour moi le temps s'était arrêté. Les lumières du parc m'éclairaient, mais Little Devil était presque complètement dans l'ombre lui. Pour moi aucun doute n'était possible. C'est un criminel et il devra un jour ou l'autre être détruit et je me suis mis à dire tout bas en espèrent que personne ne puisse m'entendre:

Les criminels sont tous pourris jusqu'à la molle. Je ne veux pas ce que j'ai vécu se reproduise un jour. Je les arrêterai ,car...

Pour la première fois de ma vie entière je l'ai senti, j'ai senti mon coeur battait. Pas l'entendre battre de façon de mettre un doigt sur son cou pour sentir ces battements, mais je parle plutôt des battements qu'on peut sentir quand nous avons un énorme sentiment qui surgit au fond de soi. Dans mon cas, je ne pensais pas que c'était possible, mais je ne suis qu'un humain comme les autres et que je ne pourrai pas y échapper, que je savais que ces sentiments allaient me rattraper et le temps était venu. Je me disais dans ma tête de détective que je ne pouvais pas les laisser partir devant un criminel pourri, car.

Je suis l'élite des lycéens détectives!

Oups ! J'ai vraiment dit ça! Franchement même si je suis intelligent et que j'ai une logique d'enfer, mais je ne peux pas éviter éternellement la bêtise humaine, même à moi il m'arrive de faire des boulettes . Ce que j'espère ce que Little Devil ne m'a pas entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutation
avatar


▌LOCALISATION : C'est pas drôle si je vous le dis ;)

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
22/100  (22/100)


MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas ! Dim 9 Fév - 1:41

-Je suis l'élite des lycéens détectives!

La phrase me fit sursauter. C'est officiel : ce garçon a un grain. Et un gros. Qui, si vous le mettez en terre, l'arrosez de compliments et luis fournissez la chaleur d'un sourire, ce transformera en une jungle de bêtise. Du type Amazonie. 'Tention. "L'élite des lycéens détectives"... Pff ! Quel gosse insupportable ! Il se prend pour qui, ce mégalo ? Un surdoué qui veut jouer dans la cour des grands alors qu'il en est encore au bac à sable ? Qu'il m'énerve, qu'il m'énerve, qu'il m'énerve !!!!
Profondément agacé, j'abattais de toutes mes forces mon poing droit sur le mur le plus proche, en faisant saigner les jointures.

J'osais à peine regarder le gamin. De rapides coups d'oeils m'indiquaient qu'il était troublé, un peu rouge, gêné. Tiens donc. Il est peut-être temps de lui faire remarquer à quel point son comportement est décalé.

- Bon, le Sherlock en culotte courte...Que sais-tu de moi exactement ? Si t'es aussi fort que tu le dis, vas-y, essaye donc de m'impressionner. Pour l'instant, tout ce que je vois devant moi, c'est un mioche prétentieux qui se surestimes un peu. Alors ?

Maintenant, il ne restait plus qu'à le laisser se dépatouiller dans sa situation, et voir comment il allait s'en sortir. Puis, je lui mettrais un peu de plomb dans la cervelle... Au sens figuré, bien entendu. Avant de lui ordonner de ne plus se mettre sur ma route, sous peine de... fâcheux accident. Malgré mes principes, je reste un homme, un criminel, comme les autres : j'ai mes limites. Et mieux ne vaut pas les franchir, surtout quand on est qu'un simple enfant moralisateur.

Halala, pour un peu, il me ferait presque rire le gosse. Toujours est-il qu'à cause de lui, je suis privé de glace... Tss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un, deux, trois... Toi je t'aime pas !

Revenir en haut Aller en bas

Un, deux, trois... Toi je t'aime pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Parc :: Aire de jeux-