AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS TENTONS DE REPRENDRE LE FORUM EN MAIN. SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉS, MANIFESTEZ VOUS. ♥️
recensement ici ; http://h-s-sup.forums-actifs.com/t1228-recensement-de-relance#13877

Partagez|

I pray.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Technologique
avatar


▌LOCALISATION : Dans le repaire des Légendes, dans la rue, ou encore enfermée dans son laboratoir high-tech.

FC
▌SUPER: Robot Rock {R.R
▌POWER: Technologie de pointe avec énergie cardiaque
▌LEVEL:
30/100  (30/100)


MessageSujet: I pray. Lun 5 Aoû - 9:03

Petite précision;
Auteure ; Brooke Vaughan || Hyacinthe Chateaubriand (Spark) ||André L. Russianov (La Bête du Gévaudan)
Époque : Non précisée. Nous dirons la nôtre, par défaut.
Contexte : Une âme peut en cacher une autre.
Autres choses ? : ça faisait un moment que cette idée me trottait en tête, voila tout ♥
► Librement inspiré de ceci & du contexte du Film d'animations "Les 5 Légendes" (ou Rise of the Guardians) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Raison de l'écrit : Pas de raison particulière. J'avais juste besoin de le faire.



I PRAY.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mini-saga


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signification du prénom Sacha
Etymologie : Défense de l'humanité (grec).



Il y a des histoires dont on ne connait pas vraiment le pourquoi de l’existence. Ce n’est pas que l’on ne chercherait pas d’explications, seulement, tout est trop sombre et nous décourage d’avancer bien plus. Nous dirons que c’est ainsi que s’écrit l’histoire incomplète de Sacha. Oh, elle est jolie, la petite Sacha. Souriante, attentive et surtout prête à tout donner pour son prochain, elle inspire l’abnégation et la sympathie de plus d’un imbécile heureux. Mais ça ne lui suffit pas. Ça ne lui suffit plus. La petite Sacha, elle ne comprend pas pourquoi, mais elle se sent vide parfois, comme morcelée.

Elle a l’impression qu’i lui manque quelque chose, mais elle ne saurait dire quoi. C’est perturbant. C’est lassant et un peu fatiguant, mais elle fait avec. Voici un an qu’elle vit ainsi et jusque-là, elle n’a rencontré aucun problème majeur. Juste des déboires d’adulescente sur sa fin d’insouciance. Après tout, Sacha a déjà vingt-deux ans ; il serait temps pour elle de commencer à vivre comme elle l’entend. Mais voilà, Sacha est trop gentille, Sacha est encore trop candide. Elle veut faire plaisir à tout le monde et n’inquiéter personne. Alors elle garde tout pour elle. Pas de larmes, juste des palpitations, ce n’est déjà pas si mal, non ?

Parfois, Sacha, elle s’endort avec difficulté. Elle n’aime pas ces nuits-là. Elle sait qu’elle va cauchemarder, encore. Et ça ne rate que rarement, ce pronostic acide. Lorsque ça arrive, elle se voit, étrangement vêtue, épée en main. Elle voit des ombres aussi ; pleins d’ombres qui se distinguent sur le panorama rendu rouge par un ciel embrasé. Elle entend des rires, des moqueries ; elle se sent très fatiguée, comme à bout de souffle. Et par-dessus tout, l’un de ses assaillants parvient à lui décocher un coup de puissante hallebarde à l’épaule droite, y déposant de ses lèvres de métal, une épaisse entaille d’où jaillit un sang épais, pourpre. Ses yeux s’écarquillent. Elle meurt.

Elle se réveille toujours à ce moment-là, en nage et le palpitant très affolé. Mais surtout, le plus important, son épaule lui fait mal, comme si le coup fatal venait de lui être porté à l’instant. Mais c’est possible, n’est-ce pas ? Tout ceci n’est qu’un rêve. Un fruit du fantasme, une chose irréelle. Alors, elle tremble, Sacha, parce que c’est douloureux, même si ça finira par s’estomper, comme d’habitude. Pourquoi donc revoit-elle cette scène encore et encore, chaque fois avec davantage de précision ? Ça lui fait peur. Elle a peur, terriblement. Mais elle ne dit rien, Sacha. Car elle ne veut inquiéter personne.

--

Elle soupire. Créature sombre, elle se détache difficilement sur le plateau de ténèbres qui se dévoile devant ses yeux éteins. Son visage est tiré par une fatigue constante et contre laquelle elle ne veut plus lutter. Elle a oublié son nom, ce ne lui est plus utile, de toute manière. Il lui a dit que personne ne la regrette. Ce doit sans doute être vrai. Echo.

C’est comme ça qu’il l’a renommé. Echo. Ce nom résume bien son existence, maintenant. Une onde telle doit forcément s’estomper un jour. C’est ce qu’elle veut. Disparaitre. Être oublié. Ne plus avoir cette dérangeante sensation dans la poitrine, qui la dévore de l’intérieur. Elle ne comprend pas. Elle ne comprend plus. Pourquoi possède-t-elle encore des sensations ? Lorsqu’il la trouvé, il lui avait pourtant dit qu’elle n’était plus qu’une coquille vide, une épave en dérive quémandant son jugement dernier.

Nouveau soupir. Il est plus puissant que le précédent. Ses oreilles captent le son dérangeant de la voix de cet homme … Si temps est qu’on puisse ainsi le définir. Il lui répète que sa vengeance sera bientôt faite et qu’elle lui servira, avant de mourir. Puis il part vers d’autres horizons, pour le moment, la laissant seule dans ce sous-sol froid, dépourvu de chaleur ou de lumière. Ses yeux cernés se sont adaptés à la l’absence de luminosité probante. Elle en a mal aux yeux mais tant pis, elle ne se plaint pas. Un cadavre n’est pas censé pouvoir souffrir, n’est-ce pas ? Hors, c’est ce qu’elle est, un cadavre.

Sa froideur n’a bien d’égal que son inertie.

Elle tend sa pauvre gauche devant elle. Une petite map-monde y apparait. Le monde est si beau. Le monde est si laid. Il lui faut le supprimer. C’est bien pour ça qu’elle est ici, n’est-ce pas ? Sa dextre droite se rapproche de sa comparse pour mieux suinter des ombres affamées. Ces créatures informes s’enroulent autour de la minuscule sphère, jusqu’à l’étouffer. C’est ce qui arrivera sous peu. Alors, Echo referme le poing et la boule noirâtre disparaitre dans un amas de poussière sombre, tombant misérablement sur ce sol déjà lugubre.

Elle sursaute. Pendant une petite seconde, il lui a semblé discerner une petite chaleur, comme un éclat fébrile. Ses yeux frigides tournent de concert vers la seule lumière en haut, celle qui ne la touche même pas.

    « … Toi ? » Murmure-t-elle, le visage toujours inexpressif.

Mais elle se résigne. Ceci n’est que chimère. Ce ne peut pas arriver.

    « Non… »

Mais d’ailleurs, de quoi est-il question ? Echo elle-même ne le sait pas trop. Ce n’est jamais qu’une histoire d’instinct, finalement.


Fiche codée par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].Ne pas retirez.

✤✤✤

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ship pleins de couples moi ♥ (et genre j'ai pas pu tous les mettre ;w;:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I pray.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La foire :: Créations-