NOUS TENTONS DE REPRENDRE LE FORUM EN MAIN. SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉS, MANIFESTEZ VOUS. ♥️
recensement ici ; http://h-s-sup.forums-actifs.com/t1228-recensement-de-relance#13877

Partagez|

Let it down || Elliot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mythologique
avatar


▌LOCALISATION : A la Heroe's.

FC
▌SUPER: волк (se prononce "vok")
▌POWER: [FENRIR] Transformation en loup
▌LEVEL:
15/100  (15/100)


MessageSujet: Let it down || Elliot Ven 19 Sep - 6:55


   
∞ Let it down

   
Free


   
   
Il regardait cette photographie, un peu usée sur les coins, pour la énième fois depuis le début de la journée. Aujourd’hui, il n’avait rien fait. Rien de rien. Il avait squatté un appartement vide, reprenant un instant ses vieilles habitudes de criminel –même si l’effraction n’avait jamais fait vraiment partie de ses spécialités jusque-là. Il voulait juste être seul, un peu. Pour penser, pour réfléchir, pour… en vérité il ne savait même pas pourquoi.

Il avait mal, mais ça, il en connaissait les raisons sans vouloir l’admettre – venant de lui c’aurait été trop simple. Vide, André se sentait tellement vide que ça l’en effrayait. Il ne s’était plus senti comme ça depuis bien longtemps. Il y a encore peu de temps, ça l’aurait profondément emmerdé. Mais là, non. Il se sentait simplement plus… en proie à ses émotions que d’habitude. Ce qui n’était pas foncièrement une bonne chose lorsque l’on était lui. Même Fenrir est calme. Il ne bouge pas.
Ses yeux verts glissent encore sur la photographie. Finalement, il ne tient plus et l’approche de ses lèvres, l’embrassant. Comme si ça pouvait arranger les choses. Mais parfois, les illusions, ça fait tellement de bien.

« Tu me manques Xia. Tu me manques tellement. »

Ou était-elle d’ailleurs, cette fille dont il était tombé amoureux d’une façon si improbable qu’il ne s’en était pas rendu compte de suite ? Etait-elle partie de son plein gré ou bien était-elle morte et enterrée –dans le meilleur des cas ? Des tas de scénarios, peut-être plus que ce que la moyenne des gens pourrait avoir en tête, passèrent dans l’esprit d’André. L’inconvénient d’être un fils de mafieux, c’est que parfois, on peut avoir des images mentales particulièrement atroces. Oui, c’était du vécu, tout ça.

Une larme roule de son œil, venant s’écraser contre le matelas sur lequel il est allongé. Puis une deuxième et une troisième avant, qu’enfin, il ne se ressaisisse en passant un avant-bras couvert sur ses yeux. La photo prend un peu de distance d’avec lui. Il fixe le plafond pendant une dizaine de minute. Et puis, enfin, voici qu’une étrange pulsion s’empare de lui. André ne cherche pas à lutter. Il s’empare de son téléphone, jusque-là dans l’une des poches de son pantalon et pianote un rapide message. Il est tard.
   

   
code by PANICK!ATTACK

✤✤✤

Et le rêve s'est évanouit.мама•••


[center]Passionate love

Nemesis
QC de Brooke Vaughan & Spark & Lulu Victoria.
/! JE NE PRENDS PLUS D'RPs SUR CE COMPTE POUR LE MOMENT /![/center]


Dernière édition par André L. Russianov le Sam 27 Sep - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans la Batcave

FC
▌SUPER: Smile
▌POWER: Jeunesse éternelle
▌LEVEL:
17/100  (17/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Sam 20 Sep - 7:24


Let it down

feat André & ...


Elliot avait fait une tournée, en fait. Après Brooke, après Serren – et Strider qui s'était ramené dans la foulée même si c'était pas prévu à l'origine, il lui restait encore des gens à revoir. Enfin, il l'espérait. Parce qu'il y avait aussi ceux qui avaient disparu, comme ça, il ne savait pas comment, ni où, il n'avait juste pas pu remettre la main dessus. Envolés, les connaissances, voir les amis. Plus une trace, ou alors au cimetière, ce qui avait le mérite de le mettre dans un sacré embarras. Il ne pensait pas que partir engagerait autant de changements à son retour. C'était si bizarre, il ne s'était pas préparé à ça. C'est pour ça qu'il était quand même content, lorsqu'il revoyait la tête de quelqu'un qu'il connaissait, même s'il ne l'aimait pas, ça le rassurait un peu, lui faisait se dire que tout n'avait pas totalement changé.

Il ne pensait avoir oublié personne, sur sa liste imaginaire. Mais il avait la mémoire courte. Il se souvint qu'il manquait quelqu'un à son panel lorsque, par hasard, il passa devant les bâtiments de la Heroe's Sup. Ses premières pensées furent pour les deux jeunes nordiques qu'il n'avait plus revu depuis... depuis très longtemps. Après il y eut Damian, mais il préféra effacer ça aussitôt, trop de souvenirs. Et puis il y avait André. Le dealer – l'était-il toujours ? - un peu trop fier pour un gosse de dix-sept piges. Enfin, à l'époque, il n'était pas mieux que lui. Mais c'était fini maintenant. S'il le revoyait, il ne pourrait plus le traiter de gamin, il n'avait plus le physique pour. S'il le revoyait. Parce qu'avec la chance qu'il avait, c'était tout à fait probable que le russe soit déjà mort d'une overdose, ou assassiné, ou sacrifié en héros, ou il ne savait quelle autre connerie dans le genre.

Du coup, il décida que ce serait la prochaine personne qu'il allait voir. Parce qu'il ne savait pas quoi faire de sa journée et qu'un peu de piment dans sa semaine monotone lui ferait du bien. Enfin, il le pensait. Rappelons que le dernier piment qu'il avait mis dans sa vie avait eu le goût d'un bleu sur le bras et d'une bosse sur le front. Enfin bref, il n'allait pas encore penser à ça, pas maintenant. Là, il devait juste mettre la main sur le Russianov. Ça ne devait pas être très compliqué, il devait soit être au plumard avec une nana quelconque, soit en train de revendre sa marchandise, soit... autre part. En tout cas, Elliot savait qu'il avait les moyens de le retrouver, et assez de contact pour que ça ne prenne pas absolument toute la journée. Oui, quand il voulait retrouver quelqu'un, il ne s'embêtait pas de pincettes inutiles. Il y allait presque en passant une annonce dans le journal - c'était le plus efficace.

Il fut quand même content d'apprendre qu'il était vivant. C'était déjà une bonne chose à savoir. Lorsqu'il trouva où il s'était terré, il se dit que c'était même carrément bien. Il allait pouvoir retourner emmerder quelqu'un sans arrières-pensées – pas comme avec la rousse, dont il fallait vraiment qu'il oublie l'altercation précédente. Ce fut donc avec l'agilité d'un chat qu'il se glissa dans le petit appartement dont un indicateur sympathique lui avait donné l'adresse, après avoir affirmé y avoir vu entrer le ruskov. Il se fit silencieux, imperceptible, prêt à surprendre le jeune homme dans son activité, quelle qu'elle soit – non il n'avait aucun complexe. Il se glissa de pièce en pièce pour le trouver.

Il le vit enfin, étendu comme un clochard sur un matelas, dans cet appartement inoccupé. Il aurait pu faire peine à voir. Pas pour Elliot, par contre, qui trouvait la scène juste totalement ridicule. André pianotait quelque chose sur son portable, il avait l'air absorbé, un sentiment étrange l'enveloppait. Le criminel arriva sans prévenir près de lui, se pencha en avant avec un sourire aux lèvres pour croiser son regard vert.

- Eh bah André, on invite même pas son meilleur ennemi à s'amuser...

Il eut un moment d'hésitation. Il avait les yeux rougis, comme s'il avait pleuré. Il n'en croyait pas à ses yeux. Non, sérieusement. Alors comme ça, l'année avait changé le russe pour le rendre sentimental, il n'y aurait jamais pensé.

- Serait-ce des larmes que je vois là ?

Sinon, lui ça le faisait marrer. Il se fichait pas mal de la raison qui avait poussé le Russianov à s'isoler de la sorte avec ses sentiments. Maintenant qu'il était là, il n'allait pas le laisser tranquille, sous prétexte qu'il n'était pas bien. Eh, il l'avait cherché quand même, il méritait un peu d'attention maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythologique
avatar


▌LOCALISATION : A la Heroe's.

FC
▌SUPER: волк (se prononce "vok")
▌POWER: [FENRIR] Transformation en loup
▌LEVEL:
15/100  (15/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Ven 26 Sep - 23:58


   
∞ Let it down

   
Free


   
   
Putain de… Non. Il ne pouvait pas y croire. Ou même admettre que c’était un tant soit peu possible. Il connaissait cette foutue voix, vraiment. Il savait qui se cachait derrière. Et pourtant, lorsqu’une ombre se fit plus discernable pour laisser apparaitre un visage, André eut un mouvement de recul tout à fait instinctif, comme s’il avait été surprit. Enfin, inutile de mentir, il l’avait été et plutôt deux fois qu’une, même. Il refuserait de l’admettre mais ceci était encore une autre histoire.

« PUTAIN DE- ! »

Le voici dos au mur le plus proche, qui regarde son interlocuteur, intrigué. Son palpitant en a pris un sacré coup et il peut sentir le sang qui pulse jusque dans ses tempes. Il doit se calmer. Ça va, il n’est pas en danger de mort, c’est juste un abruti de service qui se trouve ne face de lui. Abruti qu’il a du mal à reconnaitre, soit dit en passant. André range son portable discrètement dans la poche de son pantalon, non sans avoir envoyé le texto, et redirige son regard vert vers le nouveau venu.

« Smile… ? »

Il avait prononcé ce mot avec une hésitation palpable parce que même si tout lui indiquait qu’il s’agissait bien du même mec taré que dans ses souvenirs, quelque chose n’allait pas.

Sauf que le Russianov n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. C’était comme un point d’interrogation dirigé dans une direction un peu aléatoire. Ses sourcils s’arquèrent chacun dans un sens différent, tellement ça lui paraissait improbable.

D’un autre côté, il avait vécu tellement de choses ‘improbables’ ces derniers temps que plus rien n’aurait du pouvoir l’étonner. Pourtant, c’était le cas. Voici une preuve s’il en est, qu’il était toujours humain, doté d’un cœur et de sentiments. Même s’il évitait de montrer cette facette de lui-même à autrui, constamment. Il ne fallait pas déconner non plus, il avait sa fierté. Mais passons.

« Qu’est-ce que tu me veux, connard ? »

Que ce fut Smile ou non, André n’aimait pas être dérangé de la sorte, alors qu’il cuvait sa tristesse loin de tout le monde, exprès, pour ne pas se faire remarquer de trop, justement. En plus, le type, qui qu’il soit, avait un peu de chance. Le métis était un peu anesthésié d’avoir été si triste, aussi ses réactions se faisaient plus lente, moins hargneuse. Mais cela pouvait changer d’un moment à l’autre, surtout si Fenrir décidait de coller une dérouillée bien sentie à l’intrus. André, pour le moment, préféra rester calme. Aussi, lentement, il posa une main sur son propre torse et se mit à inspirer puis expirer lentement, pour essayer de retrouver un souffle normal ainsi qu’un rythme cardiaque qui ne lui donnerait pas l’impression d’avoir couru un marathon sans s’arrêter.

Il gardait malgré tout un œil discret sur le type près de lui. Il n’était pas question qu’il lui arrive un truc bête alors qu’il avait survécu à une invasion alien et la venue d’un psychopathe sans nom.

   

   
code by PANICK!ATTACK



✤✤✤

Et le rêve s'est évanouit.мама•••


[center]Passionate love

Nemesis
QC de Brooke Vaughan & Spark & Lulu Victoria.
/! JE NE PRENDS PLUS D'RPs SUR CE COMPTE POUR LE MOMENT /![/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans la Batcave

FC
▌SUPER: Smile
▌POWER: Jeunesse éternelle
▌LEVEL:
17/100  (17/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Dim 28 Sep - 2:12


Let it down

feat André


Elliot le toisa un instant, avant de se mettre à rire. Oh, il avait oublié qu'André n'était qu'un adolescent. Un jeune petit héros, ou petit malfrat, encore facilement surpris. C'était amusant de le voir comme ça, vraiment. Ça allait lui égayer sa semaine, après les différentes déprimes précédentes. Voir de la jeunesse ne lui faisait pas de mal. Il comptait bien garder son sourire pour un moment, désormais. Qu'importe qu'il l'ait dérangé dans un moment sentimentalement fort, il n'était pas doué pour compatir, ni doué pour comprendre. Et puis il n'avait plus quinze ans, dans tous les sens du terme, il pouvait faire ce qu'il voulait. En entendant son surnom, il s'inclina artistiquement, une main sur la poitrine.

- Le seul, l'unique.

Puis il se redressa, sans perdre son sourire, comme il se l'était promis. André était énervé, il adorait le voir comme ça, c'était vraiment amusant. Il l'avait surpris, et cherché, justement pour qu'il soit dans cet état. Oh, certes, ça n'était qu'un jeu pour lui, et il se moquait bien du ressenti de l'autre en face, mais après tout, ce n'était pas parce qu'il avait passé un an loin de cette ville qu'il devait changer sa manière de faire. Il s'était mal vu lui proposer d'aller boire un coup pour parler du bon vieux temps, non vraiment, ç'aurait été bizarre. Autant rester plus dans une mode Holmes, unique en son genre, insupportable pour tous. L'insulte proférée par le russe sonna comme une douce parole de bienvenue à ses oreilles.

- Rien, juste voir comment tu allais, depuis le temps. Ça fait quand même un an qu'on ne s'est pas vu.

Il fit mine de s’intéresser au plafond, les mains derrières le dos, tout en faisant quelques pas dans sa direction. Puis il reporta son regard bleu sur lui, le voyant reprendre sa respiration, comme un animal apeuré. Elliot avait un souvenir différent du jeune dealer, en fait, il le voyait un peu moins émotionnel que ça. Mais bon, sa mémoire avait du le mystifier, pour le conforter dans son idée qu'il était digne d'être un de ses ennemis. Peut-être que non au final, peut-être qu'il perdait son temps. Il n'en avait vraiment pas envie, par ailleurs. Mais il allait secouer tout ça et le faire redevenir comme il se devait de l'être. Il était très fort pour ça, pousser les gens de leurs retranchements.

- Je te fais tant d'effet que ça ? Eh bien, ça flatte mon ego.

Il s'arrêta à quelques pas de lui. Il fut assez déçu de constater que l'autre le dépassait encore, peut-être de deux centimètres. Ça l'irrita. Il aurait espéré qu'en récupérant une apparence convenable, il allait pouvoir dominer tout le monde. Mais son mètre soixante-seize n'était apparemment pas suffisant. Il soupira. D'un côté, c'était déjà mieux de ne plus mesurer un mètre soixante-cinq, comme avant. Et puis de toute façon, s'il ne dominait pas par la taille, il dominait par la classe et le charisme. Il espérait qu'André l'avait remarqué, au moins.

- T'as pas vraiment changé, mis à part le fait que tu pleures comme une fillette maintenant. Je pensais pas ça de toi, mais c'est plutôt bon à savoir.

Il sourit encore. Il avait vraiment été ravi de le surprendre dans cette situation embarrassante. Il était toujours le meilleur pour arriver au mauvais moment, on aurait pu lui discerner un prix Nobel pour ça, mais dans le fond il devait bien aimer. Ou alors il était juste fondamentalement malchanceux au point d'être toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Enfin, comme il réussissait, en général, à tourner la situation en sa faveur, pourquoi le regretter ? Il prit le temps d'observer un peu plus le russe. Il avait quand même l'air d'être sorti de l'adolescence, en fait. Juste un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythologique
avatar


▌LOCALISATION : A la Heroe's.

FC
▌SUPER: волк (se prononce "vok")
▌POWER: [FENRIR] Transformation en loup
▌LEVEL:
15/100  (15/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Sam 11 Oct - 8:07


   
∞ Let it down

   
Free


   
   
Bon, okay, il était énervé, c’était maintenant plus que clair. Smile avait toujours eut ce don, et ce depuis leur toute première rencontre – comment ça s’était passé déjà ? – de ne pas laisser en paix son self control, quand bien même le russe mettait tout en œuvre pour ne pas céder à la provocation. A croire que la simple présence du criminel le mettait dans une sorte d’état second, ravivant une rage sourde qu’il ne pensait plus revoir de sitôt car noyée par la tristesse d’avoir perdue de vue a petite amie. Sauf que là, toute était différent. Les paroles prononcées par le britannique firent frissonner le Russianov d’agacement. Il se reprit, ajusta ses épaules.

« Ta gueule. »

Première entrée en matière, mais ça ne lui suffisait pas. Ce clown de bas étage avait besoin d’être remit à sa place. Tant mieux ça allait occuper l’esprit de Loukas comme ça, au moins un peu. Les sourcils légèrement arqués, il se permit d’ajouter quelque chose en supplément. Genre cadeau de la maison.

« Ouai. Un an. J’te croyais crevé. Ca me faisait des vacances. Qu’est-ce qui t’a empêché d’aller rejoindre tes semblables six pieds sous terre, au juste ? Non parce que je peux corriger ça si c’est juste un problème technique. »

Mensonge ou réalité ? A vrai dire, il ne le savait pas lui-même. A la fois tuer quelqu’un aurait été revenir sur ce qu’il avait été avant d’intégrer la Heroe’s – bon il avait bouffé un proxénète une fois mais c’était plutôt Fenrir qui s’était déchainé ce jour là – et il ne le souhaitait pas vraiment après tout ce qu’il avait traversé ; et dans le même temps, ça lui aurait fait tellement de bien, de se laisser aller au massacre, juste un petit instant.

Surtout que ce n’est pas comme si qui que ce soit allait regretter Smile, se disait-il, ignorant tout sinon sa colère de plus en plus grondante au creux de sa gorge, comme une montée de lave iridescente.

« Ceci dit t’as raison, j’suis devenu trop sentimental faut croire. »

Dans ses yeux se reflétait un instinct mauvais.

« Ça arrive quand on se découvre un cœur. Mais ça n’a jamais du t’arriver à toi je présume. »

Œil pour œil, dent pour dent. Et un croc nordique, dans notre cas de figure.


   

   
code by PANICK!ATTACK


✤✤✤

Et le rêve s'est évanouit.мама•••


[center]Passionate love

Nemesis
QC de Brooke Vaughan & Spark & Lulu Victoria.
/! JE NE PRENDS PLUS D'RPs SUR CE COMPTE POUR LE MOMENT /![/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans la Batcave

FC
▌SUPER: Smile
▌POWER: Jeunesse éternelle
▌LEVEL:
17/100  (17/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Lun 13 Oct - 7:53


Let it down

feat André


Sentimental, mais toujours aussi susceptible. Bien. Au moins l'année ne l'avait pas rendu ennuyant. Elliot l'écouta parler sans se départir de son calme, ni de son sourire. Il n'avait jamais aussi bien porté son surnom de criminel qu'à ce moment. Il sentait bien que le russe était sur les nerfs, probablement à cause de lui. Mais ça l'amusait plus qu'autre chose. Ses remarques acerbes lui glissaient dessus comme de l'eau. Il avait connu meilleures insultes. Enfin, peut-être que s'il le titillait un peu, André se ferait un peu plus investi. Avec de la chance, il croiserait même peut-être Fenrir. Et ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu. Ça faisait aussi longtemps qu'il ne s'était pas fait de petit sprint improvisé. Ça lui manquait presque.

- Qui a besoin d'un cœur, quand on a un cerveau ? Ceci dit, je te comprends, ça a du être dur de n'avoir aucun des deux pendant si longtemps.

Il se retenait à grand peine de ne pas rire. Même si au fond, il jouait l'hypocrite, André n'avait aucune raison d'être au courant. Ça ne regardait que lui, pas les autres, encore moins son meilleur ennemi. Bien sur, le britannique avait un cœur, qui n'en possède pas ? C'est juste qu'il le gardait bien au chaud, tout au fond de lui, invisible et intouchable, enfin presque.

- Oh et puis, pour ta gouverne, des types bien plus impressionnants que toi m'ont dit la même chose. Et tu vois, je suis encore là.

Il ouvrit les bras. Il était entier, plus en forme que jamais, prêt à courir le premier marathon qu'on lui proposerait . André était loin de lui faire peur. Franchement, c'était un gosse, à côté de lui. Il pleurait sur des choses puériles, des choses d'adolescent. Il n'avait aucune idée de ce qui pouvait l'attendre dans sa vie d'adulte, il n'avait aucune idée des épreuves qu'il surmonterait encore. Une peine de cœur, ça s'oublie. Il fallait arrêter les enfantillages et sortir de cet égoïsme permanent. Il fallait grandir, merde.

- T'as quel âge maintenant ? Dix-huit ? Il est temps que tu sortes de tes illusions alors, t'es pas au bout de ta vie, le monde va pas s'arrêter de tourner pour toi. Des saloperies, il y en a plein qui t'attendent encore.

Ouais, dans un sens, il devait reconnaître que ça l'emmerdait de voir, qu'au final, André n'était rien d'autre qu'un gamin. Avec des soucis de gamin. Il n'avait pas du y faire franchement attention, auparavant, il était trop occupé à se faire courser. Mais là, ça l'énervait presque. Il avait mis trop d'estime dans le russe, en fait. Pour lui, c'était un jeu auquel il participait parce que c'était vraiment amusant, et que le slave en était plutôt digne. Mais là, l'autre lui avait un peu brisé ses attentes. Bon, tant pis. Il s'en contenterait pour cette fois. Il lâcha un soupire ennuyé, avant de lever les yeux au ciel. Il en avait été réduit à faire le vieux rabat-joie philosophique. Enfin, si ça avait le mérite d'irriter André toujours aussi facilement, c'était déjà ça de pris. Allez, rien qu'un petit pétage de câble, rien qu'un, histoire que sa semaine ne soit pas totalement merdique..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythologique
avatar


▌LOCALISATION : A la Heroe's.

FC
▌SUPER: волк (se prononce "vok")
▌POWER: [FENRIR] Transformation en loup
▌LEVEL:
15/100  (15/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Ven 17 Oct - 22:59


   
∞ Let it down

   
Free


   
   
Pourquoi fallait-il toujours qu’il y ait des gens comme ça, comme Elliot, pour remuer le couteau dans une plaie que l’on essayait désespérément de refermer avec l’énergie du désespoir ? André avait l’impression de voir celui qu’il était il y a quelques mois, maintenant. Et ça lui donnait clairement envie de vomir, vraiment. Il se demandait à la fois comment il avait pu changer autant en l’espace d’un an mais aussi comment il avait pu être comme ça, lui aussi, tout en ayant l’impression que c’était normal d’agir ainsi. Son cœur battait de plus en plus vite à mesure que le criminel battait la mesure avec ses phrases blessantes et hyprocrites. Mais le Russianov ne se laissait pas démonter. Il sentait son sang bouillir dans ses veines mais ça ne l’empêchait pas de rester lui-même, au fond.

Chasser le naturel, il revient au galop. Enfin, à pas de loups, dans le cas présent.

« T’es gentil d’me dire ça, genre leçon de morale. Qu’est-ce qui t’es arrivé au juste pendant un an ? T’as essayé de chercher quelqu’un qui t’accepte tel que tu es ? Ça a pas du être très concluant puisque tu rentre au bercail la queue entre les jambes, comme un lévrier bien dressé. »

Salopard, il l’était et ne cultivait nulle honte ou gêne à ce sujet. Pas devant Elliot en tout cas. Cependant, il n’avait pas prévu que sa colère énerverait Fenrir à ce point là et, avant même qu’il ne le réalise, le corps d’André avait attrapé Elliot par le col pour le plaquer contre le mur le plus proche. Ses yeux étaient toujours verts mais ses cheveux avaient virés au blanc de neige. Ses inspirations et expirations laissaient entrevoir un filet de vapeur froide, tout droit venu des poumons d’une créature nordique. Fenrir avait prit le contrôle des événements et il paraissait très énervé.

« Écoutes moi bien petite raclure, il en a assez bouffé ces derniers temps pendant que tu t’occupait comme la larve pathétique et haïssable que tu es alors soit gentil, va donc mourir sagement dans un coin pour que le monde t’oublie, je serais embêté de devoir te dévorer moi-même, vois-tu ? »

Pour assortir ses paroles, il dévoila ses deux crocs lupins, ressortant atrocement bien des machories qu’il empruntait. Une morsure de ce genre dans la jugulaire et c’était la mort assurée. Fenrir ne s’était jamais autant laissé submergé par un sentiment humain.



   

   
code by PANICK!ATTACK


✤✤✤

Et le rêve s'est évanouit.мама•••


[center]Passionate love

Nemesis
QC de Brooke Vaughan & Spark & Lulu Victoria.
/! JE NE PRENDS PLUS D'RPs SUR CE COMPTE POUR LE MOMENT /![/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans la Batcave

FC
▌SUPER: Smile
▌POWER: Jeunesse éternelle
▌LEVEL:
17/100  (17/100)


MessageSujet: Re: Let it down || Elliot Lun 20 Oct - 20:52


Let it down

feat André


Oh il était content, très content même. Il avait ce qu'il voulait pour une fois. Les choses allaient encore dans le sens qu'il souhaitait. C'était bon. Il adorait ça. Même si c'était sa vie qu'il mettait doucement en danger, il s'en fichait. Il allait pouvoir s'amuser comme il ne l'avait pas fait depuis longtemps. Et ce n'était pas les crocs pourtant bien coupants de Fenrir qui allaient l'empêcher de profiter. Il le menace ? Parfait. André était donc si mal en point. Ça le confortait dans l'idée qu'il était arrivé au bon moment, ou peut-être au pire.

- Oh comme c'est mignon, le gentil toutou vient prendre la défense de son maître.

Sourire. Il n'est pas effrayé, il ne l'est plus. Même pas un peu. Au contraire, ce qui aurait pu être de la frayeur se transforme vite en excitation. Ça faisait longtemps qu'on avait pas réagi à ses provocations aussi violemment, c'était juste un bonheur de voir qu'il faisait toujours autant d'effet. Qu'importe qu'il ne fut que la goutte d'eau faisant déborder le vases. Les yeux dans ceux de l'être mi-homme, mi-bête, il lit en lui comme dans un livre ouvert, et il ne peut pas s'empêcher de se délecter de sa rage.

Mouvement vif. Il enfonce son genoux dans les côtes du russe pour le faire reculer et lâcher prise sur son col. Puis il fait quelques pas sur le côté, le regard toujours rivé sur l'autre. Sans même sortir ses armes de prédilection, il continue la provocation, parce qu'il adore ça.

- Alors, sale cabot, on a envie de me bouffer ? Vas-y, fais toi plaisir, puisque tu pense que ça réglera tes problèmes et ceux du gosse que tu protège.

Pour marquer son invitation, il écarte les bras. Ouvert à toute tentative d'assassinat et ce toujours avec le sourire aux lèvres. Il ne le quittera probablement pas avant d'en avoir fini. C'est plus fort que lui. Il se jette littéralement dans la gueule du loup, mais franchement, il s'en fou. Il se fout de tout. Dans le pire des cas, Fenrir réussirait son coup, et il y resterait. Tant mieux. Elliot en avait sa claque. Personne ne se souciait de son état. Et la seule personne pour qui il aurait pu s'accrocher n'en avait apparemment plus grand chose à faire de lui. Ouais, André avait raison, dans un sens, il ne manquerait à personne.

Oui mais. Lui, il voulait vivre. Et rien que pour ça, il était hors de question qu'il e laisser aller. Il allait accueillir le loup dans les règles de l'art et ressortir de cette altercation vivant. Blessé ou pas, il verrait bien. Mais pas comme un cadavre, en tout cas, il ne laisserait pas ce plaisir au ruskov. Pas pour l'instant, tout du moins.

Le tout était de bien calculer ses coups, et de prévoir ceux de l'animal – qui allait probablement se jeter sur lui d'un moment à l'autre. Son agilité serait son meilleur atout, comme toujours. Ses réflexes étaient en tout cas en très bon état, et lui même était au meilleur de sa forme. Si Fenrir pouvait le déstabiliser, il s'arrangerait forcément pour que ça n'aille pas plus loin.

Il glissa une main dans son dos. La tension était palpable. D'un instant à l'autre, cela exploserait. Elliot allait être aux premières loges. Mon Dieu, il adorait ça. Son sourire s'agrandit un peu plus encore.

- Eh, on se la joue timide ? Allez le chien, je vais pas te manger, moi.

Let's fight.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let it down || Elliot

Revenir en haut Aller en bas

Let it down || Elliot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Rues & Ruelles-