NOUS TENTONS DE REPRENDRE LE FORUM EN MAIN. SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉS, MANIFESTEZ VOUS. ♥️
recensement ici ; http://h-s-sup.forums-actifs.com/t1228-recensement-de-relance#13877

Partagez|

Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : En train de traîner en ville ou chez Zoey.

FC
▌SUPER: Ravage
▌POWER: Ondes de choc
▌LEVEL:
18/100  (18/100)


MessageSujet: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Mer 12 Fév - 11:50

Le voyage fut long, mais il en voyait le bout, la terre proche.
Il grimpa jusqu'au poste de commandes de la petite navette Klong. Il entra les différentes commandes afin de préparer le vaisseau à entrer dans l'atmosphère terrestre. Mais il n'était pas pilote, au contact de l'atmosphère terrestre la friction provoquée par la coque du vaisseau entraîna une combustion, une nuée de flammes recouvrait ainsi l'avant du vaisseau tandis que lui, calme et sur de lui actionnait les commandes une à une en scrutant ses écrans. Il parvint à ralentir la machine mais pas assez pour un atterrissage en douceur. Il repéra un grand parc, vide à cette heure assez avancée de la nuit. Il fit bifurquer la petite embarcation spatiale vers cet endroit et descendit à l'arrière du vaisseau, il plaqua ses mains contre les plaques métalliques situées au fond du vaisseau et quelque secondes avant le choc, d'une impulsion de son pouvoir, il détruisit l'arrière du vaisseau et se laissa tomber dans l'herbe humide du parc.

Alors que Vatlaw se redressait, il s'aperçu que son atterrissage n'était pas passé inaperçu. En effet il les vit de loin, trois humains, plutôt jeunes. Il recula de quelques pas se dissimulant à leur faible vision. Alors qu'ils approchaient de l'embarcation, il les observait, surtout un qui pourrait lui offrir un semblant de couverture, un grand humain, 1m95 environ, vêtements amples ils seraient peut-être un peu courts mais sa ferait l'affaire le temps qu'il en trouve de nouveaux. Tandis que les 3 humains dans leur totale ignorance s'émerveillaient devant l'épave d'un vaisseau détruit, il quitta l'ombre et s'approcha d'eux sans mot dire, sans chercher à être discret, il attrapa le premier par l'épaule le retourna vers lui et le frappa d'un coup à la tempe il s'effondra les os du crâne brisés et le cerveau en compote. il saisis le second à la gorge, il voulut crier mais aucun son ne sortit tant la pression que l'extraterrestre exerçait sur sa trachée était implacable, il serra plus fort, les os de sa nuque cédèrent il le lâcha du haut de ses deux mètres et il s'effondra à terre. Le troisième avait commencé à courir, il l'a rattrapé en quelques enjambées et a fauché ses jambes, il s'est écrasé à terre comme une larve et s'est mis à ramper. Qu'il était pitoyable... Ravage le saisi par le col et la taille puis d'un coup de genou, il éclata la colonne vertébrale de l'humain qui retomba au sol inerte. Il le traîna alors un peu plus à l'écart avant de prendre ses vêtements et de les enfiler.

Il sorti alors de l'ombre vêtu d'un jean bleu un peu usé, d'une paire de baskets noires et blanches, d'un T-shirt gris à la bonne taille quoi que moulant un peu ses muscles pectoraux et d'une veste noire trop courte dont il avait remonté les manches. Son épée était accrochée par le fourreau à l'arrière de sa ceinture il se mis en marche en direction de la ville. Alors qu'il se dirigeait vers la plus grosse source de lumière il sentit quelque chose dans la poche du jean, il l'en sorti, c'était une sorte de boîtier avec quelques boutons et un écran, sa lui servirait sans doute plus tard. Il le remit en place. Il continuait d'avancer et se dirigeait vers la grille la plus proche.

C'est alors qu'il la vit arriver d'un pas rapide et décidé il s'arrêta au milieu du chemin et attendit qu'elle lui tombe dessus d'elle même.




Dernière édition par Vatlaw "3MAJ" 6KRA le Lun 31 Mar - 5:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Quelque part dedans.

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
5/100  (5/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Ven 21 Fév - 9:04

Moi Zoey Williams, j'avais décidé de faire une pause. Être journaliste c'était certes très amusant, intéressant mais aussi très fatiguant. Il fallait courir à droite, à gauche, écouter partout et ça mettait les nerfs en compote. C'était stressant et il fallait absolument que je décompresse un bon coup. Donc aujourd'hui, c'était la journée où je ne faisais pas d'heures suplémentaires chez moi. Non, pas aujourd'hui! Je prenais sur moi mon microphone. Un de mes meilleurs amis. Un gadget très utile avec lequel je pouvais écouter mes pensées ou les témoignages des personnes que j'avais interrogé durant la journée.

Je m'étais à peine habillé. Enfin avec deux trois petites bricoles. Une chemise blanche, un short en jeans avec des baskets. Je prenais avec moi un sac en cuir de couleur marron où j'y mettais mon portefeuille, mon gadget et mes cartes d'identité. Celle pour la Heroe's Sup et ma véritable identité. Il ne fallait surtout pas que je confonde l'une ou l'autre. Sinon j'allais avoir de sérieux problèmes que ce soit avec l'école qui formait ces dits "super-héros" ou avec la police. Qu'est-ce qui était le pire? Je me le demandais. Et finalement, je n'y pensais plus. Qui pourrait penser qu'une jeune fille comme moi pouvait jouer un rôle? Personne... Bon, à part la désormais principale de l'école, mais à part ça...

Je passais donc dans une rue voisine à un parc lorsque je sentis et je vis... Quelque chose d'incertain. Un sorte de point de noir qui se rapprochait de plus en plus.... Et qui devenait de plus en plus gros... Au fur et à mesure que le temps passait, je me rendais compte que cet objet non identifié fonçait sur... Moi... Ou plutôt allait dans ma direction. Après avoir quand même eut l'idée de courir avant de fuir. L' atterrissage du dit engin fit un bruit abobinable dans la rue. La plupart des gens avaient mis leurs mains sur leurs oreilles, d'autres étaient effrayés et avaient fuis tout comme moi. Moi, je m'étais arrêtée lorsque l'espèce de chose avait atteri. Mon coeur battait la chamade, mes oreilles devenaient sourdes, mon corps émettaient des gouttes de sueurs. C'est à partir de ce moment-là que mon sang ne fit qu'un tour! Cet engin bizarre, ce n'était pas quelque chose que j'avais déjà vu comme un hélicoptère, un avion ou autre étrangeté qu'un être humain aurait pu développer au nom de l'espèce humaine. Et si cela était possible, ce pouvait être... Un vaisseau spatial? Oui! Les Klongs étaient déjà venus ici sur terre! Pourquoi ne reviendraient-ils pas ici? Je courrais alors le plus vite possible en direction de cet "accident".

Je voyais un gros morceau d'une matière que je ne connaissais et n'avais jamais vu.J'arrivais dans un parc. J'observais des débris éparpillés. Peu nombreux pour l'instant, mais ceux-ci montraient bien où avait eut lieu l'accident, vers le fond. J'étais près du but! Je risquais d'alerter en avant-première de ce qui se passait! Une nouvelle avancée technologique! Une invasion! Ou même...

J'apercevais alors un homme qui me semblait immense. Encore un de ces hommes qui vous dépassait d'au moins de 3 têtes? Lui il devait en avoir morflé de la soupe quand il était petit! Je sautais jusqu'à celui-ci pour combler la distance qu'il me restait à parcourir. Je sortais en quatrième vitesse mon microphone.

"-Hey, toi! Tu sais ce qui vient de se passer ? Qu'est-ce qui s'est écrasé? J'ai besoin de savoir, je suis une journaliste de renom! Allez n'ais pas peur, de toutes les façons tu dois avoir le temps!"

Je l'allumais sans avoir eut réellement une réponse. Puis je portais le microphone à mes lèvres.

"-Moi, Zoey Williams, je suis ici en ce moment même dans un parc. J'ai pu prendre à part un passant. Ce passant va me donner sa version des faits et me dire quel est l'objet qui vient de s'écraser."

Je reprenais mon souffle puis me tournait alors vers l'homme en lui adressant mon plus beau sourire, vous savez, le sourire commercial, colgate!

"-Bonjour à vous, pouvez-vous vous nommez, dire votre profession, votre âge et également votre version des faits comme je viens tout juste de l'annoncer s'il vous plait?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : En train de traîner en ville ou chez Zoey.

FC
▌SUPER: Ravage
▌POWER: Ondes de choc
▌LEVEL:
18/100  (18/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Dim 23 Fév - 9:15

Le guerrier planté au milieu du chemin vit la jeune femme terminer sa course par un saut qu'il jugea ridicule, elle se planta devant lui et l'assaillis alors de questions, il ne retins que le mot journaliste. En effet avant de se rendre sur terre il s'était tout de même renseigné sur qui, pouvait détenir le informations, les journalistes en font partie. Il posa ses yeux jaunes sur la jeune femme.

Elle l'assaillit alors de question, marque une pose le gratifia d'un sourire puis repris ses questions, un objet qu'il ne connaissait pas dans les mains, cet objet semblait être fait pour enregistrer les conversations.

Il resta quelques secondes sans bouger, puis s'empara de l'objet d'un geste vif, il l'observa un instant avant de le briser de sa poigne de fer.

Il jugea que cette section du parc n'était pas l'endroit idéal pour un interrogatoire, il attrapa alors l'humaine par la taille, implacable et la chargea sur son épaule comme un vulgaire fardeau elle était vraiment légère et beaucoup plus petite que lui, il fit alors demi-tour et s'engagea sur des sentiers du parc plus éloignés de la ville. Il la déposa alors doucement dans l'herbe, pas par souci pour elle où quelque forme de pitié que ce soit, il ne voulait juste pas abîmer une précieuse source d'information. Enfin, pas pour le moment.

Si elle ne répondait pas il n'aurait aucun scrupule à employer la manière forte ou à la tuer. Après tout ce n'est qu'une humaine à laquelle il est en tout point supérieur, il lui demanda alors directement ce qu'il cherchais d'une voix calme mais puissante.

" Que sais tu sur Carnage ? Où se trouve t'il ? "

Il vrilla ses yeux jaunes dans ceux de la petite humaine attendant une réponse, freinant son envie de tuer encore des humains, de plus les humains qu'il avait croisés jusqu'à présent étaient vraiment faibles, indigne d'êtres considérés comme des proies.

" Il serait dans ton intérêt de répondre. Et vite. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Quelque part dedans.

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
5/100  (5/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Dim 2 Mar - 23:33

Je hurlais tout simplement à la vue de cette atrocité. Comment ce passant pouvait-il me bousiller mon gadget? Mon précieux appareil qui me permettait de bosser comme je le faisais! De quel droit? Je le fusillais du regard et allait me jeter sur lui, lui montrant de quel bois je me chauffais! Mais celui-ci m'attrapa soudainement. Et sans crier gare! Je criais, je hurlais, je me déchirais les tympans!
Je me posais beaucoup de questions. Etait-ce un fou ? Pourquoi me kidnappait-il? Qu'allait-il faire de moi? Me violenter? Pire, me tuer? Je gigotais alors dans tous les sens et tentais de frapper le géant, dans l'espoir que mes coups lui fassent un tant soit peu mal. Il ne s'arrêta pas durant le trajet, le pire c'est qu'il alalit vite le bougre. Je réalisais que s'il me lâchait et que je fuyais, il aurait pu me rattraper en moins de deux.

Ce n'est qu'une dizaine de minutes plus tad qu'il daigna s'arrêter. Et même pas essouflé, rien. Il me déposa étrangement sans douleur. A terre, j'étais terrifiée, et ne voyais personne aux environs. Cependant, je gardais mon calme et étais prête à m'enfuir si un quelquonque évènement innatendu surgissait de nulle part. Mais à part l'avion qui passait dans le ciel, rien ne pouvait me sauver. Puis il commença à me parler. Ou plutôt à me questionner sur les éventuelles informations que je pouvais détenir sur Carnage. Il me menaça alors.

"-Carnage? On sait qu'il fait beaucoup de vacarmes et qu'il a "resurgit".

Je me retenais de lui dire "Faut lire les journaux espèce d'inculte!". A coup sûr celui-ci m'aurait jeté un sale regard puis m'aurait frappé. J'avais remarqué les yeux de cet inconnu... Des yeux jaunes... C'était comme si...

"-Dernièrement il aurait détruit un hôpital. Mais à part cela... On ne sait où celui-ci se loge. Après si tu veux savoir toutes les informations que j'ai sur Carnage... Il me faudra une contrepartie. Je ne donne pas toutes mes informations sans rien."

Je m'étais ressaisis, après tout j'étais une journaliste aventurière et qui ne craignait qu'une seule chose, la mort. Qui tuerait une personne comme ça dans la rue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : En train de traîner en ville ou chez Zoey.

FC
▌SUPER: Ravage
▌POWER: Ondes de choc
▌LEVEL:
18/100  (18/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Lun 3 Mar - 7:39

Le soldat klong réprima un rictus, Meknes 3MAJ est en vie.
Le tout était maintenant de réussir à soutirer toutes les informations voulue à cette journaliste.

Une contrepartie ? Elle ne doutais de rien. Il fit bouger ses doigts en pensant qu'il pouvait la briser d'un simple geste. Il projeta à nouveau son regard dans celui de la jeune femme au point que ses yeux prirent la couleur de ceux de la jeune femme.

" Une contrepartie... "

En une fraction de seconde, d'un geste n'admettant pas la moindre erreur, il dégaina son épée et la planta dans le sol à un rien du pied de la jeune femme, la lame bleue nuit frôlait le côté de la chaussure gauche de la jeune femme. Il croisa les bras et se redressa, cette posture le rendait encore plus imposant, son regard se fit plus pénétrant, plus menaçant, un rayon de lumière passa l'espace d'une seconde sur son visage faisant ressortir ses cicatrices.

" Crois-tu vraiment être en position de négocier quoi que ce soit ? Cependant, je veux bien t'écouter et voir si j'accède ou non à ta requête. "

Si la requête de la journaliste était accessible, il pourrait peut-être se servir d'elle par la suite pour obtenir des informations, que ce soit pour lui ou pour l'ambassadeur. Bien qu'il ne doutait pas une seconde que ce dernier ait déjà un réseau d'informateurs. Mais avant cela, elle allait l'aider à le trouver.
Que ce soit volontaire, ou avec perte et fracas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Quelque part dedans.

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
5/100  (5/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Mer 12 Mar - 9:51


Cette fois-ci, l'iris de l'homme changea soudainement. De jaune il passa à marron. Je trouvais cela étrange, bien trop étrange. Je me plongeais dans ses yeux, oui je n'avais pas rêvé, de jaune ils étaient passés à marrons. Et cela faisait "tilt" dans ma tête. Mais je ne savais pas pourquoi. C'est comme si je savais quelque chose mais que ça ne sortait pas. D'un seul coup, il me tira de mes pensées en plantant une épée que je n'avais absolument pas remarqué. D'où pouvait-il bien la sortir? Il était fou! Et voilà que ce malade me faisait clairement comprendre qu'il pouvait me tuer comme ça! Je savais qu'il en était capable mais là je me prenais un véritable coup de poing. Et ça me glaçait le sang. Surtout qu'il faisait cela pour s'affirmer, me montrer qu'il avait le pouvoir. Je reconnaissais qu'il était très imposant et que je ne faisait certainement pas le poids contre lui.

"-Et bien Carnage s'est caché durant un temps. Il aurait déjà refait surface. Pour moi, sa cachette se trouverait dans le coin. Car celui-ci commence de plus en plus à refaire surface dans cette ville. Mais c'est peut-être aussi par pur esprit de vengeance envers les Légendes. Et surtout Wilhelm en fait je dirais. Après ce n'est absolument pas sûr, mais le bruit court qu'il aurait des compagnons mais pas de Klongs."

Je respirais un moment.

"-D'ailleurs je dirais qu'il reviendrait surtout pour attaquer Wilhelm Murnau. De mon simple point vue il faudrait regarder les journaux pour regarder où irait prochainement celui-ci. Car on y trouverait peut-être Carnage là-bas. Cela pourrait être plausible puis qu’à l'hôpital se trouvait la Technologique et le Prodige là-bas. Il voulait faire peut-être faire d'une pierre deux coups."

Je me taisais un instant, le temps pour lui d'analyser mes informations.

"-Je ne sais pas si vous le savez, puisque vous semblez débarquer d'ici mais... Il semble que 2 de nos 5 Légendes aient disparus voir soient très probablement mort. Si Carnage voulait effectivement éliminer ces deux Légendes il aurait pu facilement éliminer la dernière. De cette façon il aurait pu cette fois-ci exécuter l'un de ses plans."

J'allais m'asseoir maintenant sur une sorte de carton.

"-Vous êtes la seule personne qui s’intéresse à ce Klong. Vous savez que l'on risque de vous regarder étrangement voir de vous suspecter? Certains n'hésiteraient pas à dire que vous l'admirez. N'ais-je pas raison ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : En train de traîner en ville ou chez Zoey.

FC
▌SUPER: Ravage
▌POWER: Ondes de choc
▌LEVEL:
18/100  (18/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Jeu 13 Mar - 6:35

Vatlaw écouta la journaliste avec attention, analysant chaque information, tâchant de retenir chaque détail.

" Il est donc bien ici, dans cette ville. Qu'il veuille se venger des humains ne m'étonne pas. "

Il murmura plus bas, presque pour lui même.

" Je suis donc le seul... "

Wilhelm ? Plusieurs fois qu'il entendait ce nom dans le discours de la jeune femme.

" Qui est cette légende ? Wilhelm Murnau, pourquoi Carnage veut autant sa mort ? Et pourquoi lire des journaux quand j'ai quelqu'un comme toi ?"

Le soldat Klong sorti son épée du sol et la rangea dans son fourreau, ne lâchant pas la petite humaine du regard.
Il tiqua au mot "technologique", qui cela pouvait il bien être encore ? Et comment avaient ils pu survivre à Meknes ?.
Deux légendes disparues, voire mortes.

" Ce n'est donc pas Carnage qui les a exécutées ? Leur mort n'a pas été confirmée ? De quel plan parles tu ? "

Il regarda ensuite l'humaine s'asseoir sur un carton qui traînait là.
Son discours en plus du fait qu'aucun Klong ne suive Carnage confirma le fait qu'il était bien le seul à avoir désobéi aux ordres et à être parti sur terre.
Et elle avait raison, il admirait Meknes, voyant en lui un leader puissant et sans failles, celui qui ferait resurgir la gloire de l'empire klong. De plus même si il n'y avait aucun lien du sang entre eux, ils font partie du même clan, le clan dominant, celui qui a adopté Vatlaw.

" Quel klong ne tenterais pas de retrouver un membre de sa famille porté disparu ? Et quel soldat ne le soutiendrait pas ? "

Il dévoilait par là son origine et son appartenance "indirecte" au clan 3MAJ.
Il réfléchit pendant quelques minutes, en profitant pour étudier un peu plus la jeune femme du regard, analysant ses possibilité, tâchant d'effectuer un schéma de recherche, se mettre toute la ville à dos pour retrouver Carnage n'était pas la meilleure solution à ses yeux, sinon il aurait déjà commencé.

Vatlaw sortit de sa poche le portable récupéré sur un des corps qu'il avait laissé près de l'épave de son vaisseau et le lança vers la jeune femme.

" Fait en sorte qu'il marche. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Quelque part dedans.

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
5/100  (5/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Sam 22 Mar - 4:29

"-Ah non mais vous êtes vraiment à l'ouest, sérieusement! Wilhelm Murnau est célèbre! La majorité des filles aimeraient se le faire! Carnage veut sa mort tout simplement parce que c'est son ennemi juré. Le caleçon, l'arrachage d'un oeil. Non?"

Je mettais ma tête dans mes mains. Il venait vraiment d'une autre planète lui! Non mais où est-ce qu'il était pour ne pas savoir ce qu'il s'était passé depuis les 20 dernières années ? Puis il enleva son épée. C'était mieux de se sentir sans trop de contraintes. Cependant il pouvait toujours ressortir son jouet.

"-Bon je vais te faire un léger briefing. Cela date d'il y a plusieurs années. Une guerre éclata entre les terriens et les Klongs. La terre fit appel à ceux qu'on appelle maintenant les Légendes. Ces 5 Légendes étaient Wilhelm Murnau, Brooke Vaughan,Éloic Sun-Ra , Lester H. Vaughan et le Hérisson. La bataille fit rage mais les Légendes gagnèrent. Les Klongs durent rentrer chez eux suite à leur défaites. Et ces 5 héros sont devenus des êtres idolâtrés par la population."

Je rageais rien qu'en disant cette partie. Je détestais ces Légendes. Une si grande popularité pour si peu! Certes ils sauvaient des gens. Mais faisait-on des éloges sur les pompiers? Les militaires? Les infirmiers? Les docteurs? Non.

"-Maintenant on sait que le Hérisson est mort, celui-ci a été remplacé par Johan Stone. Mais comme je l'ais déjà dit deux autres sont en ce moment portés disparus. Donc non, Carnage n'a rien pu faire face à eux. Mais il a réussit à faire quelques pertes humaines. Carnage a échoué mais on se doute qu'il soit revenu pour une chose... Prendre sa vengeance."

Puis il sembla dire, voir insinuer qu'il faisait parti de la famille de Carnage. Un Klong.Cela me laissait pensive mais je comprenais maintenant pourquoi celui-ci semblait perdu face aux informations que je lui transmettais. Voilà pourquoi il semblait attaché à ce criminel.


"-Hey ho! Y'a pas marqué BONNICHE sur mon front. De plus pour réparer ce téléphone il faudrait aller dans une boutique et avoir de l'argent. Ce que tu ne semble pas avoir."

Et j'ajouta de suite:

"-Et que je n'ais pas."

Je n'allais pas non plus dépenser mon argent pour un alien! En l'examinant je remarquais qu'en réalité, celui-ci marchait bien. Bon j'analysais la situation plus sereinement. Un martien, un Klong plus exactement avait décidé de faire coucou sur notre planète bleu. Il cherchait à venir en aide à Carnage qui avait refait surface. Et il m'avait prise un peu en otage dans le simple but à ce que je lui délivre certaines informations.

"-De plus, tu devrais plutôt t'en acheter un plutôt que de le voler. Si tu es un Klong venu comme ça et qui essaye d'être un minimum discret il faudrait déjà changer d'attitude. Certes les vêtements que tu portes te laissent passer inaperçus. Seulement ta taille, la couleur de tes yeux non. Pour la taille, certes tu ne peux rien changer. Mais tes yeux changent de couleur. Si quelqu'un te reconnait, la dite personne pourra donner l'alerte. Alors je te propose de prendre des lentilles de contact de couleur. "

Je le regardais une seconde fois. Non y'avait vraiment beaucoup de choses à changer. Il fallait tout refaire. Mais où était passée Cristina Cordula ? Elle, elle aurait pu en faire quelque chose. Et je doutais de mes capacités à changer tout ça. Moi je savais bien m'habiller, savoir quoi porter. Mais pour un homme c'était autre chose!

"-Changer de vêtements et te créer un style. Voir décrocher un job qui te permettra de te fondre dans la masse. Si tu y arrives tu arriveras à communiquer plus facilement et obtenir les informations. Le bouche-à-oreilles marche très bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : En train de traîner en ville ou chez Zoey.

FC
▌SUPER: Ravage
▌POWER: Ondes de choc
▌LEVEL:
18/100  (18/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Sam 22 Mar - 9:16

Vatlaw écoutais la jeune femme palabrer sur les légendes.
Pendant la guerre ? Alors c'était eux... les légendes. Celles qui avaient repoussé son peuple. Et Wilhelm Murnau, il avait du sacrément faire trinquer Carnage pour que celui-ci voit en cet humain son pire ennemi. Son unité, c'était probablement l'une de ces légende qui l'avait décimée.

La jeune fille lui fit savoir qu'elle n'était pas réellement d'accord pour l'aider à faire marcher le "téléphone". Elle lui expliqua cependant qu'il était possible d'en avoir un à lui moyennant finances.
Elle lui fit la leçon sur le fait qu'il n'était pas très discret au niveau de son apparence. En effet mis à part sa taille, ses yeux jaunes et ses cheveux bleus nuit, pouvait aisément le trahir.
Elle lui expliqua aussi qu'en travaillant il pourrait se fondre dans la masse et s'acheter des vêtements qui lui irait d'avantage.
Le klong réfléchit donc un instant, retournant toutes les éventualités, les possibilités, comme si il élaborait une stratégie militaire.
Malheureusement il était seul et en territoire quasi inconnu.
Il regarda la petite humaine, il pouvait y arriver seul mais cela prendrait trop de temps.
Il n'avais pas le choix, lui Vatlaw, celui qu'on avait surnommé Ravage, pendant la guerre allait devoir s'allier aux humains le temps de retrouver Meknes.
Il se sentait tellement honteux à cette idée qu'il mit du temps à formuler sa phrase.

"Je souhaiterais, que tu m'aide."

Il plongea ses yeux dans ceux de la jeune femme.

"Aide moi à retrouver Carnage. J'épargnerais ta vie et... je t'aiderais en retour..."

Il le ferait, il était près à tout pour retrouver Carnage. Près à subir et à endurer les pires tourmentes pour retrouver celui qu'il admirait, son camarade, son ambassadeur.
Le soldat Klong mis un genoux à terre face à la jeune femme. Et pour son aide il était près à mettre en jeu ce qu'il avait de plus précieux.

"Je tiendrais mon engagement, j'y met en jeu mon honneur de guerrier."

Il posa son épée devant lui signe de son engagement, ses yeux toujours plongés dans ceux de la jeune femme dont ils avaient pris la couleur .
Il attends sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Quelque part dedans.

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
5/100  (5/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Sam 22 Mar - 11:02

Quoi, cet homme se mettait à genoux devant elle ? Elle qui avait un ego surdimensionné, il la touchait en plein dedans!

"- Retrouver ton Carnage ne sera pas une tâche facile. Il faudra attendre son prochain méfait. Et cela pourra prendre des heures, des jours,des mois voir des années. Il n'a pas donné signe de vie avant une longue période."

Je le prévenais avant pour qu'il soit sûr de sa décision. Je voulais qu'il accepte éventuel de se trouver devant des imprévus.

"-Surtout qu'il a attaqué juste cette fois-ci à l'hôpital. Mais qui sait s'il réapparaîtra prochainement... Je t'aiderais pour t'intégrer à cette vie. Surtout si tu m'épargnes ma vie. Mais! Je dois poser certaines de mes conditions..."

C'était certes un Klong qui était en terrain inconnu, mais il n'était pas bête et pouvait comprendre que je veuilles établir certaines règles entre nous.

"- Comme tu n'as rien, pas d'argent, pas de logement,... Tu devras obligatoirement dormir chez moi. Dormir chez quelqu'un d'autre serait complètement inconscient. Tu pourras te loger chez moi durant un temps. Mais lorsque tu auras ton boulot et que tu commenceras à gagner de l'argent, tu devras te prendre un appartement. J'aimerais retrouver mon intimité.
Deuxièmement il faudrait détruire ce téléphone. Je t'achèterais un téléphone et une puce. Je t'informerais en avant-première si j'ai vent d'une quelquonque rumeur sur Carnage.
Troisièmement, il faudra te plier à nos habitudes. Alors ton comportement à la j'vais te tuer si tu m'obéis pas, tu dois oublier.
Quatrièmement, puisque tu vas habiter chez moi j'aimerais que tu partages les tâches quotidienne comme la vaisselle, le ménage, le repassage et j'en passe...""

Je le laissais réfléchir me levant tout en regardant mes ongles vernis. Hem, il allait vraiment falloir que je sois fine. Qui irait cacher un proche de l'ennemi public numéro 1 de Wilhelm Murnau ? A part moi et certains criminels, je ne voyais pas. Je devais surtout faire attention à ne pas éveiller les soupçons de mes proches. S'ils le découvraient ma carrière en découlerait.

"-Je te préviens tout de suite que tout ça ne se fera pas instantanément. Mon métier est celui de journaliste, c'est pourquoi je ne serais pas tous le temps à la maison. Il faudra que tu saches occuper tes heures sans moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : En train de traîner en ville ou chez Zoey.

FC
▌SUPER: Ravage
▌POWER: Ondes de choc
▌LEVEL:
18/100  (18/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Sam 22 Mar - 11:50

Attendre, il attendrait, il attendrait que Carnage sorte à nouveau de l'ombre.
La jeune femme accéda à ma requête et me dit qu'elle allait m'aider. Sous certaines conditions évidement. Vatlaw écouta les termes avec attention, comme il écouterai son supérieur lui exposer un plan.

"Permet moi de récapituler. Je logerais avec toi, le temps que je puisse avoir moi même un logement grâce au travail. Tu me trouvera un téléphone avec lequel nous pourrons communiquer, et sur lequel tu pourra m'envoyer des infos sur Carnage. Ne pas tuer sans raisons, je saurais me retenir. Quand aux tâche ménagères, je m'y plierais."

Elle se leva, il fit de même.

"Si tu as besoin de protection, je peux également m'acquitter de cette tâche."

Elle le prévint qu'elle serait amener à parfois être absente et qu'il faudrait qu'il sache s'occuper seul.

"Je trouverais bien à quoi employer mon temps."

Il s'approcha d'elle et la fixa de ses yeux jaunes.

"Je te remercie. Si nous sommes amenés à vivre ensemble dans les temps prochains, il serait pratique pour moi de connaître ton nom. Pour ma part, je me nomme Vatlaw "3MAJ" 6KRA."

Elle lui avait déjà dit son nom avant qu'il ne l'emporte avec lui mais il avait oublié, pensant qu'il la tuerait sitôt qu'il aurait eu ce qu'il désirait.
Il raccrocha le fourreau de son épée à sa ceinture et se tourna en direction de la sortie du parc.

"Que fait on pour commencer?"

Enfin, pour commencer ce qu'il fit, il mit la main dans la poche du pantalon et sorti le téléphone. Juste l'écraser comme il l'avait fait avec l'appareil de la journaliste  comportait peut être des risques, aussi il décida de l'atomiser. Il écrasa donc le téléphone en libérant un onde de choc puissante et rapide qui fit voler le téléphone en un millier d'éclats qui s'éparpillèrent. Ensuite son estomac parla pour lui émettant un grondement long et sourd. Il n'avais pas mangé depuis quelques temps déjà n'ayant pas eu le temps de rassembler assez de vivres pour tout le trajet. Aussi il lança à la jeune femme un regard l'air de dire : "Si on pouvais commencer par manger un bout ça m'arrangerait."
puis il fit un geste de la main en direction des grilles.

"Je te suis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Quelque part dedans.

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
5/100  (5/100)


MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams] Sam 29 Mar - 9:47

Le Klong sembla accepter la situation et récapitula tout ce que je lui avais dit. Il semblait être d'accord avec tout ce que j'avais énoncé. Puis il m'annonça qu'il proposait de me protéger. Moi me protéger? Si je le pouvais, je lui rirais au nez! Mais il valait mieux de rien dire au risque de voir réapparaître l'arme qu'il avait gentiment rangé. Je n'étais pas suicidaire à ce point, quoique... Qui à part moi pouvait bien vouloir héberger un alien allié à l'ennemi des Légendes? Et surtout qu'allais-je en retirer? Allais-je rester en vie après l'avoir hébergé?

"-Non merci. Vois-tu, je suis journaliste. J'ai donc été habituée à me déguiser, mentir, pleurer, jouer à avoir une nouvelle identité rien que pour pouvoir écrire un article. De plus, avoir un garde du corps pourrait très vite me faire repérer. Et ce n'est absolument pas ce que je souhaite. Je peux me protéger par mes propres moyens!"

Il me demande mon nom. Je croyais le lui avoir indiqué lorsque je lui avais foncé dessus. Mais tant pis, j'allais le lui redonner. De cette façon il n'oublierais pas cette fois-ci. Enfin, je l'esperais.

"-Je m'appelle Zoey Williams."

Il m'anonça son identité. Je faisais les gros yeux. Quoi ? Ce nom-là était singulier! J'en avais connu des bien étranges mais celui-ci était vraiment étrange. Il fallait penser à lui donner une nouvelle identité, un nom, un prénom, un métier et surtout un nouveau look. Mais où se trouvait donc Cristina Cordula lorsqu'on avait besoin d'elle? Là je ne voyais pas quoi faire ou plutôt il fallait tout refaire. Il me demanda ce qu'on devait faire pour commencer. Avant de prendre la parole, je fus coupée par le bruit de son estomact.
Effectivement il fallait bien commencer quelque part, et ça passerait par aller manger. D'ailleurs, qu'est-ce que ça mangeait exactement un Klong?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams]

Revenir en haut Aller en bas

Journaliste et envahisseur. [PV : Zoey Williams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Parc-