NOUS TENTONS DE REPRENDRE LE FORUM EN MAIN. SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉS, MANIFESTEZ VOUS. ♥️
recensement ici ; http://h-s-sup.forums-actifs.com/t1228-recensement-de-relance#13877

Partagez|

La vie c'est du jambon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Prodige
avatar



FC
▌SUPER: FIREFLY
▌POWER: Contrôle du temps
▌LEVEL:
20/100  (20/100)


MessageSujet: La vie c'est du jambon Lun 10 Fév - 7:30

La vie c'est du jambon

Le pied venait de partir, soulevant une traînée de poussière blanchâtre et envoyant quelques petits galets au loin. L'air agacé, il ne tenait pas en place et effectuait de petits ronds, tournant presque sur lui-même tel un carrousel, au bout d'un moment, le sol allait finir par se creuser tant il tournait autour de ce même point. Charlie regardait ses sandales et soufflait toujours un peu plus fort. Il s'ennuyait. Le jeune homme n'avait pas cette habitude, c'est vrai, les autres jours il trouvait quelqu'un à qui parler, quelque chose à faire, mais là, il était en panne d'inspiration et en plus, il n'y avait personne dans le parc aux alentours. Il était désespéré. Toujours aucun signe d'une personne en danger, aucun signal du bureau. La chef n'avait rien trouvé de mieux à faire que l'envoyer dehors cet après-midi. Va prendre l'air, avait-elle dit.

Charlie voyait au loin quelques-unes des énormes araignées qui s'attaquaient à la ville. Il rêvait de pouvoir aider la populace de cette menace mais Clara Loyd avait été très claire. INTERDIT. PAS TOUCHE LA MOUCHE. PAS DE BOULETTE. Il y avait de quoi le tourmenter. Surtout que le garçon n'avait que ça en tête. Il souffla une nouvelle fois, plus fort, plus énervé et si quelqu'un était sur le moins de mourir?! Quelle calamité! Quoi de pire pour lui que de vivre une telle attente. Pfff. Il sentit alors quelque chose tomber sur le bout de son nez, puis levant la tête, son front reçu quelques gouttelettes. Galère, la pluie arrivait et la pluie, ça mouille. Tout le monde le sait. Surtout quand il n'y a pas de parapluie dans les environs. Damned. C'est ça d'être un jambon...


Dernière édition par Charlie Smith le Mer 12 Fév - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Dans son bureau à fouiner un peu sur ses recherches ou bien en ville dans son costume de super.

FC
▌SUPER: Tigress (nan j'ai pas oublié de e, je vous le promets °°)
▌POWER:
▌LEVEL:
100/100  (100/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Mar 25 Fév - 8:16



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Ses jambes l'emmenait loin de cette catastrophe, elles bougeaient nerveusement, la faisant courir à toute vitesse. Elle ne voulait pas être proie à ces saletées. Même si elle avait de quoi se défendre, il vallait mieux éviter tout accident. Le souffle court, Junko s'arrêta dans un coin pour reprendre son souffle. Les cris des citoyens étaient encore trop près pour elle, elle devait encore s'en éloigner. Des héros du dimanche s'en occupaient très bien. Junko reprit sa course loin de cette horreur, ses jambes commençaient à lui faire mal à force de courir avec ses talons. La jeune femme sentait des gouttes tomber, super, même pas de parapluie.
La jeune femme décida de passer par le parc, toujours en courant, elle tourna la tête pour regarder derrière. Fais attention ! Tu pourrais rentrer dans quelqu'un.

"Ouah !"

Junko se massa la cheville, gémissant légèrement. Elle se l'était foulée. Son regard se dirigea vers la personne qu'elle avait renversée.

Je suis désolée... Vous allez bien ?

Il ne devait pas être bien plus âgé qu'elle, mais quelle mauvaise habitude de vouvoyer les gens, qu'ils soient plus âgés ou non. C'était son côté japonais. Elle se releva doucement en tendant un main au jeune homme. La pluie s'intensifiait petit à petit. Les cheveux commeçaient à lui coller à la peau.

"Je peux vous payer un verre ou à manger pour m'excuser mais... Pourrions nous nous abriter avant ?"

Elle aurait mieux fait de ne pas choisir des vêtements trop clairs, avec la pluie ça ne fait jamais bon ménage, mais qui aurait cru que le soleil se fasse chasser ?


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

✤✤✤

DAT TEAM SLG ! °u°:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Au Dojo

FC
▌SUPER:
▌POWER: Téléportation
▌LEVEL:
19/100  (19/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Mer 26 Fév - 9:37

HRP:
 


-"Mais c'est quoi ce bordel ?!!"

Dante venait d'échapper aux araignées géantes qui ont attaqué la ville, en roulant à fond en voiture. Mais d'abord revenons au début de l'histoire. Dante venait d'avoir les clefs d'une voiture : une Polo. C'était une magnifique voiture Allemande, il avait économisé plusieurs bénéfices avant de pouvoir se l'acheter. Mais pourquoi aurait-il besoin d'une voiture alors qu'il peut se téléporter ? Simplement pour passer comme quelqu'un de normal aux yeux de tout le monde et ne pas faire parti de ce lot de "super héros" ou "super criminels". Il ne voulait pas apparaître dans une ruelle, devant tout le monde, comme ça, par magie. Non, il voulait rester discret quant à son don. Pour en revenir à la voiture, il était très content de l'avoir et alors qu'il roulait pour rentrer chez lui, des araignées géantes ont surgis et ont attaqués les habitants de la ville. Dante accéléra, mais sa une des araignées planta plusieurs fois sa patte velue dans la carrosserie de la voiture... Mais, l'Italien avait quand même réussi à leur échapper grâce à l'intervention de ces super héros qui ont permis à Dante de s'enfuir à toute vitesse...

Seulement voilà. L'araignée a abîmé la voiture et par "abîmer", il faut entendre qu'elle a explosé les freins et le réservoir d'essence qui se vide dans toute la voiture. Dante est donc à 190km/h sur une petite route qui mène au parc, sans pouvoir s'arrêter et avec un risque de prendre feu imminent. Il aurait pu se téléporter mais la voiture, sans chauffeur aurait fait des victimes. De toute façon c'est trop tard, la voiture venait de pénétrer dans le parc et de passer par une bosse qui la fît décoller de quelques mètres. Dante vît l'arbre devant lui, alors que la voiture flottait... Il allait s'y planter et y mourir. Déjà ? Non !

La voiture s'encastra dans le chêne et avec les étincelles produites plus l'essence, explosa comme dans les films américains. Dante ? Il s'était téléporté bien entendu ! Une téléportation incontrôlé qui le fît apparaître en "rouler-bouler" sur le sol, les vêtements et le visage couvert de poussière et de cendre.

-"Ah... Merde..." Dit le blond, déçu, en regardant sa voiture en feu.

Dante se releva, en craquant sa nuque et plusieurs vertèbres qui s'étaient bloqués lors de sa mauvaise téléportation. Voilà qu'il faisait un nouvel achat et voilà qu'il partait en fumée. Et à cause de quoi ? A cause d'araignées géantes qui attaquent la ville et tuent les gens. Rien que ça. Dante regarda un peu autour de lui pour s'apercevoir que les gens faisaient comme lui et fuyaient en direction du parc. Et d'autres personnes avaient fuit pour échapper à Dante dans sa voiture explosive. Mais maintenant qu'il avait survécu à ça, il se demandait si, il ne fallait pas aider les super-héros à se débarrasser de ces araignées ? Mais comment ferait-il ? Il n'avait que des coups en combat rapproché et aller au corps à corps avec des bestioles comme ça, c'était la mort assurée. Il pouvait aller chercher sa double-lame à son Dojo pour revenir ici en se téléportant mais... De loin, Dante vît que la dernière araignée venait de s'écrouler au sol... C'était fini. Le temps de savoir comment réagir, d'autres types avaient agi à sa place. Il se sentait un peu comme un lâche, mais en même temps il était rassuré. Cela le frustrait énormément.

Dante se dépoussiéra et regarda autour de lui si, il y avait personne, il pourrait se téléporter ici. Il ne voulait pas que les gens le voient utiliser son don. Il n'avait pas d'identité secrète, lui. Il était l'armurier officiel de la ville et si on savait qu'il utilisait un don, ce serait une catastrophe pour lui et sa vie privée. Et les seules personnes encore dans le parc étaient deux personnes, un homme et une jeune fille mignonne, selon les critères de Dante. Surement un couple, mais il ne pouvait pas se permettre qu'ils le voient en train de se téléporter. Mais si, ils l'avaient déjà vu en train de sortir de la voiture ? Cette question inquiéta Dante qui ne se contenta que de faire un sourire niais au jeune couple alors que la situation ne s'y prêtait carrément pas.


Dernière édition par Dante Solitario le Dim 13 Avr - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar



FC
▌SUPER: FIREFLY
▌POWER: Contrôle du temps
▌LEVEL:
20/100  (20/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Ven 28 Fév - 6:54

La vie c'est du jambon

BOUM Quelque chose ou plutôt quelqu'un lui rentra dedans, dans son dos. Il avait brusquement avancé en avant sans trop saisir ce qui lui tombait dessus. Il se tourna et vit une demoiselle au sol qui s'excusait en lui proposant de lui payer un verre ou... ou à manger?! Owiiiiiiii mais pas le temps de s’extasier sur la bouffe future... D'abord, les araignées tombèrent peu à peu au loin dans la ville... Puis, une voiture déboulait à toute vitesse dans le parc, vers eux, trop rapidement. Normalement personne n'aurait pu éviter l'impact qui était censé se produire, mais n'oublions pas que Charlie n'est pas n'importe qui. Il attrapa le bras de la jeune femme et l'attira vers lui, elle était en train de dire quelque chose, mais le garçon ne l'écouta pas, il devait faire vite. D'un geste il la leva d'une seule main et la prit au creux de ses bras, un peu comme on porte une princesse ou une jeune mariée. Sans qu'elle puise dire un mot de plus, le temps s'arrêta pour elle et la voiture, mais pas pour Charlie qui fit quelques mètres pour échapper à l'explosion qui allait suivre. Puis le temps revint à la normal. Pour la fille dans ses bras, le temps n'avait été qu'une seconde. Une seconde pour se retrouver bien plus loin, dans les bras d'un inconnu. D'ailleurs, Charlie n'avait pas du tout réfléchit à ce geste. Qu'allait dire la demoiselle? Allait-elle prendre peur? Il ne savait pas trop, il avait très chaud tout à coup. La voiture fonçait toujours vers l'arbre qui était plus loin. Il y avait toujours un homme à son bord puis en quelques instants, plus rien devant le volant. La voiture s'encastra dans le chêne qui lui faisait face. Pour éviter que la belle rescapée échappe aux flammes, Charlie se retourna instinctivement. Et il le vit, ce même garçon qui était quelques instants plus tôt dans la voiture. Il ouvra grands les yeux , surpris et dubitatif. D'un côté, tant mieux pour lui, mais c'était surprenant tout de même. Mais est-ce que la jeune femme l'avait vu elle aussi? Et maintenant? Il baissa les yeux vers l'inconnue qui était à présent trempée, ses vêtements clairs laissaient clairement apparaître des sous-vêtements et des formes plutôt généreuses. Charlie détourna la tête, rougissant un peu. Il se racla la gorge, il était lui aussi trempé mais il ne s'en rendait pas vraiment compte. En plus, comble de la sexe attitude -ou pas- sa tignasse dégoulinait sur son visage, lui donnant un air de petit garçon venant de faire une bêtise. Changer de sujet. Faire comme si de rien était. Faites qu'elle n'ait rien découvert. Charlie tenait toujours la belle dans ses bras, il n'était pas question de la lâcher tant qu'il ne l'aurait pas amenée chez le médecin mais il préférait tout de même lui demander:

Et votre cheville?

Il l'avait entendu se plaindre plus tôt, après sa chute et il préférait connaître son état avant de faire le moindre pas. Puis il se tourna vers l'homme en face d'eux qui souriait niaisement. Il fallait peut-être aussi l'amener chez un docteur...

Vous allez bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Dans son bureau à fouiner un peu sur ses recherches ou bien en ville dans son costume de super.

FC
▌SUPER: Tigress (nan j'ai pas oublié de e, je vous le promets °°)
▌POWER:
▌LEVEL:
100/100  (100/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Sam 1 Mar - 0:52



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Elle entendit le bruit d'une voiture arriver à toute vitesse, elle n'eut le temps de se retourner, que, le homme l'attrapa par le bras et l'attira contre lui. Un peu surprise, Junko ne comprenait pas trop pourquoi il faisait ça. Il la porta, par réflexe elle s'accrocha à lui - sans pour autant comprendre ce qu'il faisait -. La voiture, fonçait vers eux. Elle ferma les yeux pour ne pas voir le crash, resserant son étreinte. Un bruit sourd la fit sursauter. Quand la jeune femme rouvrit les yeux, ils n'étaient plus au même endroit, pourtant, en si peu de temps, se déplacer était surhumain. Bah, ce n'est pas ce qui importait Junko sur le moment. Elle était plus heureuse d'être encore en vie grâce à lui. Ses yeux se déposèrent sur le jeune homme, ses cheveux étaient trempés. Elle pencha légèrement la tête pour mieux le voir. Sous cet angle il avait une tête de petit garçon. C'est trop mignon ! Il baissa les yeux sur elle, la détailla un instant avant de détourner le regard en rougissant. Junko ne comprenait pas trop ce jeune homme mais elle ne put s'empêcher de sourire. Elle était un poil gênée qu'il la tienne encore dans ses bras.

"Et votre cheville ?
- Ah euh... Je pense que c'est le choc de la chute qui m'a fait mal. J'ai les chevilles un peu fragiles. Puis je n'aurais pas dû courir avec des talons. Ce n'est rien de bien grave je pense."

Elle souria en répondant. Elle avait l'habitude de se fouler la cheville en regardant son bien aimé dans les couloirs de la Heroe's, c'était devenu une routine. L'inconnu semblait questionner quelqu'un d'autre. Junko tourna la tête dans la même direction que le jeune homme. Ils n'étaient pas seuls.

"Dites... Pourrions nous nous abriter ? On va prendre froid à rester sous la pluie..."


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

✤✤✤

DAT TEAM SLG ! °u°:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Au Dojo

FC
▌SUPER:
▌POWER: Téléportation
▌LEVEL:
19/100  (19/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Sam 1 Mar - 8:56

Il n'y avait qu'un homme portant une jeune demoiselle aux bras. Il devait s'éloigner un peu ou attendre qu'ils partent pour pouvoir se téléporter. Dante sortit une cigarette de son paquet de cigarette encore intact dans la poche de sa veste qu'il mît en bouche avant de l'allumer avec un briquet, la protégeant de la pluie avec sa main. L'Italien s'était mis sous un arbre pour ne pas avoir la pluie. Il avait décidé d'attendre. Et en attendant, il fumait une cigarette. La flemme de marcher. Alors que le boucan était terminé, le jeune homme, qui tenait toujours la jeune fille dans les bras alors que le danger était loin, lui demanda son état.

-"Ouais, ouais ! Heureusement que je me suis jeté de la voiture à temps ! Hé ! Hé ! Hé !"

Il inventait un mensonge en observant comment ils allaient réagir. Si ils l'avaient vu, alors, ils réagiront en le traitant de menteur ou en le regardant bizarrement. Il faisait cela sans savoir vraiment à quoi ça servait. Et si ils l'avaient vu ? Il ferait quoi ? Il les tuerait ? Comme ça, pas de témoin ? Non, Dante n'est pas comme ça, il leur dira gentiment de ne rien dire à propos de ça et de faire comme si ils ne s'étaient jamais rencontrés. Mais tandis qu'ils allaient s'abriter, quelque chose sauta aux yeux de l'Italien. Quelque chose qui lui fît oublier tout ce à quoi il avait pensé à l'instant. Oublier l'idée de se cacher pour se téléporter, non, cette idée était partie et il ne pensait qu'à une seule chose qu'il n'arrêtait pas de fixer. Le corps de la jeune femme trempé et dont on voit grâce à la pluie qui a rendu un peu transparent les vêtements clairs de celle-ci. Dieu bénisse la pluie. Le côté "pervers-dragueur-looser" de Dante prit le dessus comme une deuxième personnalité. Il jeta sa cigarette qu'il écrasa et... Disparu !
Il réapparu face au jeune couple et sans se soucier du jeune homme qui lui avait demandé son état, il regarda la jeune femme avec un air de charmeur, un petit sourire en coin.

-"Bella ragazza... Posso toccare il tuo petto ?"(Jolie jeune fille... Je peux toucher votre poitrine ?) "Excusez moi, les mots me sont sortis tout seul... Je disais si vous aviez besoin d'aide ou d'habits ou autre chose pour vous... Couvrir... " Dit-il, tandis qu'un filet de sang se dégageait d'une de ses narines alors qu'il regardait le soutien gorge qui se voyait à travers son haut trempé.

Dante fît un sourire charmeur à la jeune fille en relevant ses mèches de cheveux trempés qui lui cachaient la vue, en arrière, de manière classe. Il avait complètement zappé l'autre type qui lui avait demandé son état et continuait à draguer la jeune fille même si il s'avérait que ce type était son petit ami, il s'en fichait royalement, cela ne l'a jamais arrêté, au contraire ! Les femmes qui sont difficiles à avoir son les plus sexy !


Dernière édition par Dante Solitario le Dim 13 Avr - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar



FC
▌SUPER: FIREFLY
▌POWER: Contrôle du temps
▌LEVEL:
20/100  (20/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Mer 9 Avr - 7:06

La vie c'est du jambon

Charlie hocha les épaules en entendant les propos du garçon en face de lui. Peut-être avait-il vraiment sauté. Au fond, ça n'avait que peu d'intérêt à ses yeux, le principal était qu'il soit vivant. La jeune fille lui demanda d'aller s'abriter un peu plus loin. C'est vrai qu'avec cette pluie, ce n'était pas très agréable. Mais Charlie ne sut pas faire un pas avant que son interlocuteur approche et commence à parler à celle qu'il portait dans ses bras.

Encore une fois, Charlie se moquait royalement de ce qu'il pouvait se passer, mais il avait tout de même envie de continuer la conversation sans le crachin de pluie qui commençait à doubler en intensité.

Pourriez-vous continuer cette conversation plus loin comme elle l'a dit?

Il fixa alors la demoiselle et prit un air sérieux, très sérieux : ❝ Votre proposition de tout à l'heure tient toujours? L'air de rien, la pluie, ça creuse. Charlie sentait son ventre crier famine et il était l'heure de manger! Par ailleurs, il espérait que la réponse serait positive car il n'avait plus un rond sur lui pour se payer la moindre petite miette.

Le blondinet continuait ses beaux regards et ses gestes de playboy en soif de conquêtes. Charlie ne pu s'empêcher de pouffer suite aux mimiques de l'énergumène. Non pas qu'il se moquait, loin de là l'idée mais Charlie le trouvait vraiment sympathique avec ses airs de guignols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌LOCALISATION : Dans son bureau à fouiner un peu sur ses recherches ou bien en ville dans son costume de super.

FC
▌SUPER: Tigress (nan j'ai pas oublié de e, je vous le promets °°)
▌POWER:
▌LEVEL:
100/100  (100/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Ven 25 Avr - 2:45



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Junko se laissait porter dans les bras du jeune homme, entourant sa nuque de ses bras. Quel homme galant. Elle aurait pu marcher mais il a préféré la porter telle une princesse dans les bras de son preu chevalier. La pluie s'intensifiait petit à petit. L'inconnu s'abrita dans un petit coin. Elle le trouvait vraiment sympa ce garçon, poli, galant. Rien à redire, c'est une perle. La jeune femme le remercia en souriant, une seule chose la perturbait... C'était le regard du blondinet sur elle. Elle n'avait pas comprit ce qu'il lui avait dit. La seule chose qu'elle avait su comprendre c'était le saignement de nez, elle est peut-être simple mais pas dupe !
Junko se blottit contre l'inconnu qui l'avait portée comme pour cacher son corps. Le blondinet n'avait pas l'air méchant mais son regard en disait long sur ses envies. Le jeune homme brun la questionna sur son offre.

"Oh euh... Bien sûr que c'est toujours valable. J'ai ma carte sur moi."

Elle fouilla ses poches par réflexe. Elle fouilla un moment, prise de panique, elle avait peur de l'avoir oubliée.

"C'est pas vrai..."

Junko la retrouva dans un endroit qui n'avait pas vraiment la même utilité qu'une poche. Elle lâcha un soupir de soulagement et leurs souria.

"C'est bon, je peux payer le restaurant, je connais un resto avec buffet à volonté si vous voulez." Elle regarda le blondinet et reprit la parole. "Je payerais aussi pour monsieur pervers mais qu'il ne s'avise pas de reluquer plus que ça. Je suis peut-être une fille mais je frappe fort."

Elle arbora un large sourire en instant sur la dernière phrase.

"Et je me présente, je suis Junko. Enchantée. Et vous ?"


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

✤✤✤

DAT TEAM SLG ! °u°:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Au Dojo

FC
▌SUPER:
▌POWER: Téléportation
▌LEVEL:
19/100  (19/100)


MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon Mar 29 Avr - 6:10

Nous avons un pervers, un gourmet et une jeune prude. Le pervers s'intéressait à la prude qui se réfugiait derrière le gourmet qui lui, trouvait le pervers assez sympathique. La pluie commençait à s'intensifier et c'était maintenant Dante qui était complètement trempé. Le gourmet proposa de continuer à parler, mais ailleurs que sous un déluge ce qu'approuvèrent les deux autres personnes. Puis il demanda si la proposition de la jeune femme tenait toujours. Une proposition énoncé avant que Dante ne vienne les embêter.

-"Quelle proposition ?" Dit le blondinet, intrigué.

"C'est bon, je peux payer le restaurant, je connais un resto avec buffet à volonté si vous voulez. Je payerais aussi pour monsieur pervers mais qu'il ne s'avise pas de reluquer plus que ça. Je suis peut-être une fille mais je frappe fort."

Ils parlaient donc d'un restaurant. Dante connaissait de bonnes adresses de pizzerias et autres restaurants Italiens. Mais ce qui fit tilter le jeune blondinet, le faisant un peu remettre les pieds sur terre était que la jeune fille l'avait traité de "pervers", qualificatif qui lui correspondait parfaitement, et l'avait menacé sous peine de recevoir des coups. Dante ricana, non pas par moquerie, mais par gêne, tout en se grattant l'arrière de la tête. Pourquoi pouvait-il se moquer ? Dante est un expert en art-martiaux, il serait capable de mettre des champions de toute catégorie au tapis. Si l'on ajoute à ça, son pouvoir, il peut déjouer certains criminels. Seulement, il ne frappe pas les filles. Et en ce qui concerne les criminels, il pense que ce n'est pas son devoir de faire ça. Il se considère comme un simple citoyen et ne prend pas son pouvoir au sérieux. Pour lui, un grand pouvoir n'implique pas forcément de grandes responsabilités.


-"Je m'appelle Dante. Ravi de vous rencontrer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie c'est du jambon

Revenir en haut Aller en bas

La vie c'est du jambon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Parc-