NOUS TENTONS DE REPRENDRE LE FORUM EN MAIN. SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉS, MANIFESTEZ VOUS. ♥️
recensement ici ; http://h-s-sup.forums-actifs.com/t1228-recensement-de-relance#13877

Partagez|

Rencontre à l'air libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Rencontre à l'air libre Ven 31 Jan - 23:49

Hé bien quelle journée! Je viens de finir le dernier dossier de ma classe et je suis épuisé! Je me promène un peu dans les couloirs pensant à tout et à rien, une cigarette à la bouche. J'inspire. Je tourne la tête et voie une jeune fille assise sur un des banc de l'école. Mais, elle disparut de ma vue quelques secondes après que j'eus regardé un sapin qui dépassait du parc. Vraiment bizarre... J'en aurais vue des vertes et des pas mûres dans cette école. Je continu ma route en une solitude parfaite. Tout à coup je revois cette fille, j'essuie mes yeux avec ma manche. Elle avait encore une fois échappée de mon attention. Ai-je la berlue où j'ai mangé une patate trop cuite ce midi. Enfin bref, je prend un verre d'eau pétillante à la salle des profs et m'affales sur un siège tout à fait inconfortable, près de mon collègue, professeur d'histoire géographie. Il parle d'une certaine Fanny Sharp. Mais je ne fis pas attention au reste. Je ferme mes yeux rêvassant, récupérant quelques bouts de phrases comme: "élève fastidieuse" ou "parfois elle disparaît de ma conscience" et autres stupidités de ce genre. Non mais quand même, il ne faut pas exagérer! Si on décide de travailler dans un endroit différent que la normal on l'assumes quand même. Mais cette élève dont ils parlaient retenait mon attention car ils parlaient également d'une élève noyée dans la solitude... Tout comme moi à son âge. Je me rendis dans mon bureau et feuilleta quelques fichiers scolaires. Fanny Sharp, Fanny Sharp... Ha voilà! Elle était dans mon cour et avait une très bonne moyenne, étonnant! Elle est l'une des meilleurs de la classe et je ne savais même pas qu'elle suivait mes cours. Voyons voir, elle exerce un pouvoir nommé l'effacement. Après avoir suivit quelques indices à ça situation, je me rendis chez moi. Je pris une douche, vida trois bouteilles d'eau et décida de me rendre dans le parc un paquet de copie dans ma sacoche. Le temps est parfait! Le ciel couvert de nuage pas l'ombre d'une lumière. Je ne risque pas de me dessécher! Je fis une belle ballade. Dans le parc, pas loin d'un terrain de jeu, il y avait un petit endroit où poussait des arbres fruitiers, un verger. Je tendis mon bras au dessus de ma tête et fis un geste de main. La fine queue de la pomme se rompit et laissa tomber le fruit. Il était dans ma main. Je croquai dedans et me retourna. Une jeune fille étais étendue sous un arbre. Elle ressemblait fortement à l'élève du couloir. Je sortis la photo récupérée dans le réfectoire. C'était elle, Fanny! Je me penchai au dessus de sa tête. Ses yeux s'ouvris. Oups je l'ai réveillée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Sam 1 Fév - 3:49

Vendredi. Je m’étais levée tôt, comme tous les jours, et j’étais sorti courir dans les rues de la ville. En rentrant je pris ma douche et me lavais les dents. Devant le miroir je tirai la langue pour observer l’étrange tatouage qui y était dessiné. On aurait dit un tatouage de mauvais gout, il était là depuis l’épisode du sous-terrain. C’était ce diable qui l’y avait mit, bien que je ne sache pas ce que ça pouvait signifier. Mais ce n’était pas le moment d’y penser. Ce matin j’avais un contrôle d’histoire, on venait de finir la guerre d’indépendance. J’aimais bien les cours d’histoire mais pas les contrôles.
Le prof nous fit un sale coup en nous demandant d’utilisé nos connaissance pour commenter un tableau. Ce n’était pas vraiment facile mais en sortant de cours je me dis que je m’en étais sortit honorablement.
A l’heure de midi, après mangé je sortis lire dans la coure. Le reste de la matinée s’était passé sans incident.  Vers la fin de la pause j’aperçu le prof de maitrise de pouvoir qui approchais et comme je séchais régulièrement ses cours je préférai m’effacer un peu plus.
L’après midi j’eu encore deux heures de cours et puis ce fut le weekend. Je décidai d’aller courir un peu. Je retournai à  ma chambre me changer, je laissai mes affaires de cours sur mon bureau et je sortis. Je fis quelques tours du par et fini par m’arrêter près de la fontaine pour je remplir ma bouteille. Puis je grimpai sur la butte herbeuse,  je m’allongai sous un arbre et fermai les yeux le temps de calmer ma respiration. Quelqu’un approchait. J’aurais du choisir un endroit plus insolé pour me reposer. La personne se rapprocha de moi et je sentis qu’elle me fixait. J’ouvri les yeux et me redressai en position assise. C’était le prof de physique.
« - Bonjours Monsieur Trap. »
Il regardait une photo qu’il tenait dans la main. J’avais un mauvais angle de vu sur l’image mais pas assez pour ne pas la reconnaitre.
« - C’est ma photo du trombinoscope. Vous me cherchiez monsieur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Sam 8 Fév - 6:14

C'est fâcheux, très fâcheux même... On se demande comment j'ai eu ce don d'invisibilité! En même temps j'allais pas me cacher dans un buisson en mode ninja. Heu bon comment aborder le sujet? Quel sujet d'ailleurs? Je n'en sais plus que rien moi, la raison de pourquoi je suis là c'était mon entraînement habituel de maîtrise de la pression, elle ne me prendra pas au sérieux c'est certain. Quoi que, elle fait partie de la Heroe's SUP, les pouvoirs c'est la routine. Rhaaaaa mais je suis en pleine crise d'angoisse là, je suis nul pour parler au fille même si elle est jeune ce serait pareil quand elle aura 50 ans! Et là c'est pas très bon non plus je rougis tel une tomate tombée dans un pot de peinture rouge, on dirait un vieux pervers. Je décide de me retourner pour m'essuyer le front.

-Désolé mais qu'est ce qu'il fait chaud ici! Le soleil tape!

Je suis mal à l'aise, je suis mal à l'aise... Quel crétin. Il fait seulement 10 C°, je tremble comme une frêle feuille d'automne et le soleil est caché par les nuages, je suis également l'hommes le moins crédible au monde! Je me tortille sur place, je ressemble à une asperge qui se dandine, youpi quel style c'est incroyable. Je tourne la tête vers elle.

-Hé bien en faîte, je comptais corriger les copies pour les rendre demain. Et toi enfin... vous, vous vous promeniez, pourtant il n'y a pas énormément de soleil. Enfin moi je trouve ce temps agréable.

Je m'assois sur un petit banc deux places, mais dessus j'aurais pue installer deux autres personnes à côté de moi! Ca présente quelques avantages quand même; au cinéma je peux acheter une place pour moi et un copain. Moi c'est tout en longueur et en finesse! Je la sens me regarder. Je stresse. Et là pour une raison que j'ignore je lui adresse un signe de tête pour quel vienne s'assoir près de moi. Pourquoi j'ai fais çaaaaa! SOS! Je sens mon coeur battre à la chaman. Je plonge ma tête dans mes copies le stylo griffonnant le papier.

PS: Désolé pour le retard, j'étais débordé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Sam 8 Fév - 12:57

De toute évidence le prof avait pensé que je dormais et il n’était pas prévu que je remarque la photo, encore moins que pose des questions. Il devint soudainement très très nerveux. Même plus que ça. Il rougit, se dandina, détourna le regard. Tous les signes du malaise, je me demandais même si il n’allait pas tourner de l’œil, pour un adulte c’était assez exceptionnel.
Pendant qu’il cherchait une explication à sa soudaine agitation je me levai et essuyai de mon pantalon d’éventuelle trace d’herbe ou de terre.
De toute façon peu importait ce qu’il allait dire ce serait un mensonge. Il n’avait pas encore dit un mot mais déjà je savais qu’il allait mentir.
« - Désolé mais qu'est ce qu'il fait chaud ici! Le soleil tape! » Dit-il finalement.
« - … »
Silence éloquents.
C’était ironique, non ? Dites-moi que c’était ironique parsque là ça craignait vraiment. On était en plein hiver, il ne faisait même pas beau et même si le sol n’était pas trop humide pour la saison on pouvait dire qu’il faisait plutôt froid. Bref c’était la pire excuse du monde.
Cependant au lieu de lui rire au visage je gardais le regard sur mes mains comme si je n’avais pas remarqué tout son cinéma. Même si il m’aurait fallut être sourde et aveugle pour cela.
« -Hé bien en faîte, je comptais corriger les copies pour les rendre demain. »
C’était presque vraisemblable, surtout qu’il sortit effectivement un paquet de copie de son sac. Mais on était vendredi et il n’y avait pas cours le lendemain. Et de toute façon il avait grillé une bonne partie de sa crédibilité. Je le fixais puis cillait et tentai de me détourner lorsqu’il regarda dans ma direction mais trop tard pour prétendre ne pas voir son signe de tête m’indiquant de le rejoindre sur le banc où il était assit.
J’hésitais un moment, c’était le bon moment pour décamper discrètement mais… La curiosité est un vilain défaut, et j’étais curieuse de savoir ce que voulait ce prof. Malgré le faite qu’il mente comme un poireau il avait réussit d’une certaine manière réussit à ne pas répondre à ma question. Je m’installais en équilibre sur le dossier à côté de lui et attendis.

[HRP : No problemo.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Dim 9 Fév - 3:20

Je dois être l'acteur le plus nul que le monde n'a jamais abrité! J'ai dit seulement deux misérable phrase et toutes deux étaient aussi bêtes l'une que l'autre. Il fait froid et demain c'est samedi... Quel poireau que je suis! En rentrant je bois deux bouteilles d'eau gazeuse et prends une bonne douche!
Enfin bref, passons aux choses sérieuses... Maintenant qu'elle est là il faudra bien lui parler sinon à quoi bon l'avoir fais déplacer? Je réfléchis donc à comment je pourrais l'aborder à son sujet délicat. Je ne vois pas. Enfin, je ne peux pas. Aller! Je tente! Je lève la tête en direction de l'horizon.

-C'est joli, tu ne trouve pas? Moi j'ai toujours été seul pour admirer ces choses. Je n'est pas vraiment d'amis. Même si je suis dans une école de super-héros je pense que je suis seul dans mon cas.

Je me lève du banc et fais un revers de poignet pour couper une tulipe qui fleurissait non loin de là. Je l'emprisonne dans une bulle et la fait tomber sur les genoux de la jeune fille. Elle doit vraiment me prendre pour un gland!

-Enfin je suis pas vraiment un gars avec qui on peut avoir une discussion qui tient la route. Je suis venu vers toi car depuis tout petit je suis comme ça et je n'aime pas voir les personnes seul. Mais ne t'inquiète pas je ne t'ai pas suivis ici!

J'allume une cigarette et la positionne entre mes lèvres. J'espère qu'elle ne va pas s'enfuir! Je vais bientôt y aller mais j'aimerais juste qu'elle me raconte un peu comment elle vit ça. Je vois très bien dans ses yeux qu'elle n'aime pas ça. Mais si ça ce trouve c'est ça son don! On ne la voit pas! Si c'est ça, quelle mal chance! C'est juste horrible! Qui peut inventer ce genre de torture... Bon elle s'apprête à me répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Dim 9 Fév - 6:13

« -C'est joli, tu ne trouve pas? »
Je levais les yeux, sous nos pied il avait d’abord le chemin de graviers gris qui crissait sous mes semelle lorsque je courais, puis l’étendu vert et jaune de l’herbe tachée de pâquerette blanches, à gauche l’explosion multicolore du toboggan et autres barres de singe où jouaient quelque enfants, ce monde était enfermé dans la barrière brune des arbres dépouillé de feuille derrière laquelle s’élevait l’océan de nuage.
J’hochais vaguement la tête.
« - Moi j'ai toujours été seul pour admirer ces choses. Je n'ais pas vraiment d'amis. Même si je suis dans une école de super-héros je pense que je suis seul dans mon cas. »
Je restais concentrée sur ce qu’il disait sans vraiment comprendre où il voulait en venir. Il se leva et fit un étrange mouvement de la main, je me tournai vers la droite pour voir une tulipe s’élever dans les airs pour flotter jusqu’à moi et retomber sur mes genou. Je compris que le pouvoir du prof de physique-chimie qui l’avait amenée là.
Je ne n’étais pas spécialisée en botanique mais il ne me semblait pas vraiment que ce soit la bonne saison. Une fleur mutante ? Peu importe.
Je la regardai d’un air interrogateur avant de m’en saisir doucement.
« -Enfin je suis pas vraiment un gars avec qui on peut avoir une discussion qui tient la route. Je suis venu vers toi car depuis tout petit je suis comme ça et je n'aime pas voir les personnes seul. Mais ne t'inquiète pas je ne t'ai pas suivis ici! »
Oh ! C’était donc de cela dons il s’agissait. Le prof se tracassait de me voir seule. C’était plutôt ennuyant, je n’avais pas besoin de quelqu’un qui se préoccupait de moi car ça risquait d’être quelqu’un qui se souvenait de moi.
Que devais-je faire ? Il alluma une cigarette et je fis tourner la tige entre mes doigts en réfléchissant à ce que j’allais dire. Le mieux pour qu’il me laisse en paix  était de tenter de le rassurer à mon sujet. Après tout même si c’était gênant ça partait d’une bonne intention.
« - Monsieur Trap, vous êtes plutôt observateur. C’est vrai que je ne m’entends pas très bien avec mes camarades de classe. »
A ce stade ça ne servait à rien de le nier même si plutôt que de ne pas m’entendre avec eux c’était qu’ils avaient tendance à m’oublier facilement. Je leur parlait quand même, mon pouvoir ne faisait pas de moi une ermite mais je passais surtout beaucoup de temps écouter et ce que je disais était peu mémorable.
« - Cependant, même si c’est gentil de votre part de vous inquiéter pour moi, vous vous trompez à mon sujet. Ce n’est pas comme si j’étais réellement triste ou solitaire. »
J’avais brièvement regardé le professeur durant c’est dernière réplique avec de reprendre la contemplation des pétales colorés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Dim 2 Mar - 23:50

Pourquoi elle refuse de l'aide? C'est bizarre comme réaction… Quand un gentleman viens au secoure d'une fille et qu'il fait tapis, pourquoi elle, se couche? Je ne comprendrais jamais rien aux filles. Bon, je suis dans le plus grand embarras du siècle à part cela, tout va bien.

-Je… Je sais pas quoi dire. En général personne ne doit refuser l'aide de quelqu'un. Non, s'il te plait, ne rejette pas. Tu as eu le droit à combien de proposition comme celle ci? Je veux pas jouer les profs d'orientation social, ni te forcer à quoi que se soit mais je veux juste…

Je regarde parterre, je me rabat dans mes chaussures. J'ai l'ère d'un gamin de 6 ans tout au plus. "Ressaisis-toi Jack, mordious! Niveau approche je te mets un F d'encouragement, niveau crétin un A+, il n'y a que dans ce domaine que t'es fort de toutes façons!" Je me souviens encore des paroles de l'ancien professeur de physique-chimie qui avait décidé de m'aider avec les filles! C'était le bon vieux temps.

-Je ne veux pas paraître désobligent mais quoi que tu dises j'étais comme toi et un homme m'a tendu la main. J'ai refusé, mais je me suis mis à regretter sincèrement. Enfin c'est devenu mon meilleur ami, et il avait l'air de tout sauf un de ces psychopathes qui te retourne le cerveau afin de voir les choses meilleurs. Là aujourd'hui je te tends la main aussi et j'attend une réponse clair et précise. En cour, je vous aies bien apprit à bien rédiger fait de même. Si tu accepte, suis moi!

Je me dirige vers mon petit lieux de repos et d'entraînement avec un espoir dans l'âme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Mar 4 Mar - 9:14

Je me retins de soupirer d’un air irrité en l’écoutant déblatérer sur le faite de refuser son aide et sur ce qu’il pouvait m’apprendre. Je gardais le regard baissé, j’avais vraiment cru pouvoir m’en sortir mais ce ne serais pas si facile il semblait vraiment accroché à son idée.
« - Si tu accepte, suis-moi! »
Je n’avais aucune envie qu’on me vienne en aide. Je n’étais pas du genre à accepter l’aide des gents et je n’allais pas commencer aujourd’hui. Surtout pas concernant mes relations sociales, c’était une mauvaise façon de vouloir s’introduire dans ma vie privé et il n’en était pas question.
Mais si je partais maintenant il risquait de nouveau de venir m’ennuyer, vu comme il était partit il risquait de ne pas laisser tomber si facilement. Peut-être devrais-je accepter pour aujourd’hui et qu’ensuite il allait e laisser tranquille. Non, mauvaise idée ça risquait surtout de le conforter dans son idée. Qu’es-ce qui pouvait le plus surement me débarrasser de lui ?
Je me levais. Il voulait une réponse claire, très bien.
« - Désolé monsieur mais je vais passer mon tour. Je n’ais pas besoin de votre aide. »
Je regardais le bout de ma chaussure qui retournait les graviers du sentier. Il disait que je lui faisais penser à ce qu’il était plus jeune mais je n’étais pas lui. Peu importe que la situation semble la même ce n’était pas le cas.
« - Si vous n’avez rien d’autre à me dire je vais partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Ven 14 Mar - 23:47

Je ne répéterais pas mon discoure. Les jeunes sont vraiment bizarre aujourd'hui. Elle vient de me mettre hors de moi. Pourquoi? Pourquoi faire ça? Elle est soit stupide soit un cas désespéré d'insociabilité. Dans ma tête seul deux mots tournent en boucle; bizarre et stupide... Depuis vingt minutes je lui dit que ça ne sert à rien de rester dans l'ombre, et elle m'envoie balader comme si j'étais un crétin d'aide social! J'ai été grandiloquent certes, mais il ne faut pas avoir peur de cette vielle habitude! Et puis si c'était le cas elle se serait enfuit en me traitant de psychopathe. Je vaux mieux que ça. Elle vaut mieux que ça, alors pourquoi?
Je ne me retourne même pas, je n'ai aucune envie de voir quelle expression est collée à son visage. Soudain, une pensée me vint se qui coupa mon surplus de colère. Qu'allait-elle devenir après cette rencontre qui n'avait que pu la distancer encore des gens? Cet question me laissa bouche-bée. Si ça ce trouve, elle ne trouvera jamais quelqu'un avec qui elle serait en parfaite harmonie. Si ça ce trouve elle ne connaitra jamais l'amitié?
J'avais une tête indescriptible. Je m'étais calmé et avait repensé à toutes les horreurs que j'avais pu dire à cet pauvre fille. Je me sentais mal à l'aise. C'est ce caractère qui m'écartais des personnes.

-Excuse moi pour ce que je t'ai dit... Je... Je vais y aller alors. Oublie tout ça et... Pardon.

Je reprenais mes copie et prenais le chemin qui menait à la sortie du terrain. Et pour la millième fois je promis de nos plus aborder des gens victime de la solitude.
Je sentais une vive douleur au cœur. Qu'avais-je? Sûrement encore un mal passager dû à mon problème génétique. J'avalais un cachet. Ma vue se troublait, je titubais. Je finis par m’effondrer sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Lun 17 Mar - 7:45

Le prof sembla déçu et vexé que j’ai déclinée son offre et refusa même de me faire face. Je n’avais pas vraiment voulu le froisser mais je n’y pouvais rien si il se méprenait sur mon compte. Lorsqu’on se mêlait de ce qui ne nous regardait pas il ne fallait pas s’étonner d’être rejeté.
Ce n’était pas particulièrement contre lui mais j’étais comme ça je me débrouillais seule et je n’aimais pas accepter l’aide des autres.
C’est pour ça que je poussai un léger soupire de soulagement lorsqu’il s’éloigna avec son paquet de copies.
Je le regardai s’éloigner et attendant qu’il soit partit pour pouvoir faire de même sans avoir l’aire de le suivre. Il s’arrêta un instant pour sortir un truc de son sac puis le remettre, repris sa marche mais quelque chose clochait. Il fit une dizaine de pas et s’écroula.
Hein ? Quoi ?
« - Monsieur ? » Demandais-je surprise et sans doute trop doucement pour qu’il entende.
Je me rapprochai et viens m’accroupir à côté du prof.
« - Monsieur ? Vous allez bien ? Vous êtes conscient ? »
Il avait le visage face au sol et les yeux clos il semblait qu’il s’était évanouit. Je pris son poignet pour vérifier son pouls. Il semblait normal, enfin d’autant que je puisse en juger, en tout cas il battait encore. Je le poussais pour qu’il soit allongé sur le côté comme la position truc de sécurité. Je pus voir aussi qu’il respirait. Il manquait plus qu’il se réveille ce serait bien.
Sinon il fallait que j’appelle les urgences. Je n’avais pas pris mon portable en sortant pour courir. Mon pistolet oui, mais pas mon portable. Dans ce cas il me restait plus qu’à trouver le siens. Je pris son sac et commençais à fouiller dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Sam 29 Mar - 1:57

Ho, mince… Qu'est ce qui m'arrive encore moi. Je suis pas sorti de l'auberge. Je suis complètement épuisé, je faisais quoi déjà? Ha je me souviens, j'étais avec Fanny, et puis je suis parti et là le vide. Je sens une présence près de moi. Je suis incapable de bouger. J'ouvre un oeil. Ma vision est floue mais je perçois une jeune fille à mes côtés, impossible de dire qui se tient près de moi mais je peux deviner que c'est Fanny. Il faut à tout prix que je lui parle de la situation.

-Les médicaments… dis-je d'un souffle, Je… J'ai…

J'ai la gorge qui c'est asséchée, si elle ne parvient pas à me donner de l'eau gazeuse ou mes médicaments, je risque de… de… Non, il ne faut pas que je me plonge dans des idées noires sinon je peux immédiatement signer mon arrêt de mort.

-Vite… Je t'en conjure, donne moi de l'eau, des médicaments, tout ce que tu veux mais fait vite!

Les médecins avaient prévu cette situation, si par malheur, je n'avais pas la possibilité de me déshydrater avec une boisson gazeuse, j'avais des médicaments à disposition. Je pers de plus en plus mes forces, tellement rapidement que je ne parvint pas à garder les yeux ouvert. Cette Fanny, serait-elle la dernière personne que je pourrais voir? Pitié, fait vite Fanny, tu es ma dernière chance!
Heureusement qu'elle a remarqué ma défaillance sinon je crois que j'y passais… Je parviens pas à admettre que j'ai confondu des simples cachets d'aspirines avec mes cachets de concentré de gaz réduit à l'état solide après une compression! Quel bouleeeeet…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Sam 5 Avr - 4:50

Un père qui se trouvait près du bac à sable avec son enfant vient s’enquérir de la situation. Je lui demandais si il pouvait appeler les urgences et elle accepta. Ne sachant plus quoi faire d’autre et sachant que le professeur allait être prit en charge par quelqu’un  d’autre je m’apprêtais à partir quand j’entendis un marmonnement. Il semblait reprendre vaguement conscience.
« - Je suis là monsieur. Des médicaments ? D’accord. Ils sont dans votre sac ? » Dis-je en retournant fouiller dedans. Puis au père : « Vous auriez une bouteille d’eau ? Même vide il y a une fontaine juste là. »
Le monsieur acquiesça et se dirigea vers ses affaires et les autres parents.
« - Ça vous arrive souvent de vous évanouir ainsi ? J’espère que ça me vaudra des points supplémentaires au prochain contrôle de m’être occupée de vous. »
Je me fichais complètement de ma note au contrôle (ou presque)  mais je tentais de lui faire la conversation pour qu’il reste réveillé jusqu’à l’arrivé des secours comme dans les films. Et pendants ce temps je continuais à chercher les médicaments dans son sac.

[HRP: Désolé c'est un peu court.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Dans mon appart où bien à l'école

FC
▌SUPER:
▌POWER:
▌LEVEL:
16/100  (16/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Ven 11 Avr - 7:30

Je ne voyais plus rien, je ne pouvais pas savoir si c'était du à la déshydratation de mon corps ou bien si c'était juste mon manque d'énergie vitale. Je me retrouve dans un sacré état, de plus de ma vue il fallait que j'aie un horrible grésillement à l'oreille, mais je parvins à entendre quelques sons. Je voulais parler mais, lorsque j'essayais il fallait que rien n'en sorte. La poisse… Dans mon cas déplorable la réaction de quelqu'un de normal serait d'appeler les urgences, mais moi, je n'aurais jamais pu supporter la réaction des docteurs découvrant mon "sang". Grâce à une volonté de fer je réussis à parler mais très faiblement.

-Pas les urgences… N'appelle pas… Urgences… Eau…

Il était trop tard, je sentais mes forces m'abandonnées petit à petit. J'entendis une sirène puis le grésillement étant trop fort, plus rien.

-Ecartez-vous! Mon dieu…

A l'évidence, les brancardiers avaient contemplé mon visage desséché, mon taux de sang était sans doute à sec, je n'aurais jamais du attendre si longtemps sans boire une gorgée. M'être retrouvé dans cet état n'était pas une nouvelle expérience. J'ai fuit les services hospitaliers de justesse ces trois fois, devrais-je encore me cacher juste après avoir pris mes résolutions? L'homme abordé par Fanny mit la bouteille à mes lèvres craquelées, je bus à grande gorgées, un médicament me passa dans ma gorge fragilisée, une douleur violente m'atteint dans mon réseau respiratoire, je toussais, "recrachais mes poumons".
Mes couleurs me revinrent.

-Monsieur? Vous m'entendez?

Les personnes devant moi me regardait d'un air béa, la bouche ouverte. Un sentiment de peur me vint, je sautais de mon lit improvisé et me rua vers la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prodige
avatar


▌LOCALISATION : Juste là

FC
▌SUPER: Nobody
▌POWER: Effacement
▌LEVEL:
8/100  (8/100)


MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre Dim 13 Avr - 0:00

Les seuls médicaments que je trouvais étaient des cachets d’aspirine et je doutais fortement que c’était ce dons il avait besoin. Seulement voilà, il n’y en avait pas d’autres. Le prof ne répondait de nouveau plus. J’observais le père de famille qui remplissait une bouteille d’eau à la fontaine. Je soupirais Monsieur Trap commençais vraiment à avoir une sale tête, pas sûre qu’un peu d’eau puisse vraiment régler ça, il était temps que les secours arrive.
« - … »
Je l’entendis marmonner mais pas ce qu’il disait alors je me rapprochais un peu plus.
« - N'appelle pas… Urgences… Eau… »
Je voulais ne pas vraiment le contrarier mais il était un peu tard pour me dire ça puisque ce fut le moment que choisi l’ambulance pour piller devant la grille du parc. Deux types en sortir, l’un d’eux se rapprocha au pas de course et me repoussa sans ménagement.
« -Écartez-vous! Mon dieu… »
Il observa le prof et aida son collège à le mettre sur le brancard que ce dernier avait ramené. Puis il arracha la bouteille des mains du père qui était enfin revenu et fit boire le malade. Le brancardier s’étant posté juste devant moi je ne voyais plus exactement ce qui ce passait mais au bout d’un moment j’entendis le prof tousser.
« -Monsieur? Vous m'entendez ? »
À ces mots Monsieur Trap se leva et partit en courant. … Quoi ? Mais qu’es-ce qu’il fautait ? Il avait si peur que ça des hôpitaux ? Personne ne partit à sa poursuite, il fallait dire qu’ils aient réalisés que leur type entrain de mourir une seconde plus tôt venait de s’enfuir à toutes jambes, d’ailleurs il avait l’air d’aller beaucoup mieux, il était déjà loin. En plus il avait abandonné son sac, je le ramassais.
« - C’était qui ce type ? Vous le connaissez ? »
Demanda l’infirmier au père qui secoua la tête.
« -Non. On l’a juste vu s’évanouir au milieu se l’allé. » Dit-il en désignant le groupe de parents et d’enfants près du bac à sable.
Pendant ce temps je m’étais éloignée et effacée. En sortant à mon tour du parc j’entendis encore :
« - Vous êtes le seul à vous être approché de lui ? »
Et le père acquiescer.
« - Oui, j’ai pensé que c’était mieux de laisser les enfants jouer… »
Il fallait que je rende son sac au prof. Je pouvais essayer de le retrouver ou déposer son sac chez lui ou en salle des profs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre à l'air libre

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre à l'air libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Parc :: Aire de jeux-